Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
10 Décembre 2018 à 21:29
Pages: 1 2 3 4 [5]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Revue de Presse  (Lu 27024 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce Topic.
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #60 le: 04 Mai 2009 à 11:40 »

Je suis sidéré de voir le battage à propos de la grippe porcine !
Je suis les informations principalement sur le site de France Info et là c'est impressionant, chaque jour deux ou trois articles en page d'accueil sur la grippe et même un état des lieux quasiment heure par heure de la situation.  ouhla

J'ai adoré au zapping l'autre jour un médecin : "En même temps vous savez, c'est juste qu'une grippe hein, elle est pas pire qu'une autre... Ca n'a rien à voir avec la grippe aviaire..."
mdr
Et Bachelot qui applaudit la couverture exemplaire de la crise grippe Sark A, ah c'est sûr, ils font bien ce qu'on leur a demandé...
Hors ligne Homme Lionel
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 3 142
Âge : 36
Où : Entre Dombes, Bresse et Beaujolais



« Répondre #61 le: 04 Mai 2009 à 14:19 »

Aux pompiers, on a les même consignes que pour la grippe aviaire en cas de cas suspect...
Hors ligne Homme bleu nuit
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 2 073
Âge : 36
Où : brive-Limoges


voilà un bon temps pour un bombardement


WWW
« Répondre #62 le: 04 Mai 2009 à 19:29 »

4 cas.
On va tous crever.
 rolleyes
Hors ligne Homme Diditoff
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 311
Âge : 39
Où : Chanas (38)



« Répondre #63 le: 05 Mai 2009 à 09:01 »

moi tout ce que j'espère c'est que les médias continuent à dire des conneries, insiste sur le côté "porcin" de la grippe, nous rabâchent à longueur de journée qu'on peut manger du porc sans risque (rien de mieux que de dire qu'il n'y a aucun risque pour que tout le monde se persuade qu'il y en a un) pour que le prix de la bidoche s'écroule et qu'on puisse se faire des gros barbecs.
La grippe aviaire c'était mieux  angry
Hors ligne Homme arountazievjuniorbis
Cynéens
Cytoyen
**
Messages: 295
Âge : 39
Où : St Martin (Antilles)



WWW
« Répondre #64 le: 07 Mai 2009 à 01:04 »

Tiens les gens doivent se lasser. Sur France-info.com la grippe n'a plus qu'un article en bas de page et le site fait sa une sur le roquefort qui ne sera pas surtaxé aux Etats-Unis.
C'est beau l'information.  mdr
Hors ligne Homme Yeo Wren
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 1 106
Âge : 40
Où : Paris



« Répondre #65 le: 07 Mai 2009 à 23:08 »

Je fais comme TF1 pour faire remonter l'audience, non je ne vire pas mes employés anti-HADOPI, je fais « du cul, du cul, du cul ! ». En espérant tout de même que ça vous intéresse.  ^^;

Orgasmer ou jouir, telle est la question
Citation
(…)Curieusement, un autre livre sort ce mois-ci, avec un point de vue légèrement différent: dans Les deux extases sexuelles, Jean-Claude Piquard, ergothérapeute, explique la différence entre l’orgasme et la jouissance, avec une précision lumineuse. Beaucoup de femmes affirment qu’elles n’éprouvent pas d’orgasme, sans savoir de quoi elles parlent précisément. Si elles savaient, peut-être y arriveraient-elles plus facilement? Le grand problème, à l’heure actuelle, c’est que le discours sur la sexualité manque cruellement de précision. «Encore un livre sur la sexualité! La sexualité est partout, sur les affiches, dans les magazines et à la télé! On en parle trop!». Voilà le discours dominant, véhiculé principalement par des journalistes masos: s’auto-flagellant à tort, ils affirment que les médias imposent une «dictature du sexe». Ce qui est faux, bien évidemment. Ils se contentent de répondre à la demande. Ils n'imposent rien. Ils ne font que satisfaire (pas très bien d'ailleurs) les attentes d'un lectorat ou d'un audimat.
«Pour l’homme, l’orgasme est essentiellement lié à l’éjaculation, c’est un moment court, avec des contractions rythmées au niveau du bassin mais aussi des spasmes sur l’ensemble du corps, parfois jusqu’au visage, accompagné d’une explosion du plaisir, le tout induisant une résolution de la tension sexuelle. L’équivalent pour la femme est essentiellement l’orgasme clitoridien, déclenché par le stimulation du clitoris. L’orgasme féminin dure de 5 à 15 secondes. Le vagin se contracte involontairement et fortement, de 4 à 5 contractions à 0,8 secondes d’intervalles. L’ensemble du corps est soumis à des spasmes cloniques."
(…)
Mais alors, comment parler et nommer l’immense plaisir vaginal, plaisir qui monte progressivement, qui ondule parfois, dure longtemps, qui ne génère pas de contractions vaginales réflexes ni de spasmes sur l’ensemble du corps? Jean-Claude Piquard propose de le nommer jouissance. "L’orgasme explose, résout la tension sexuelle dans un acmé de plaisir. Il est déclenché essentiellement par une stimulation du gland ou du clitoris (qui ont la même origine embryonnaire). La jouissance, elle, est essentiellement vaginale, varie progressivement en intensité, avec souvent une forte implication émotionnelle. Il y a des pics de jouissances, avec un plaisir immense mais sans contractions réflexes sur le corps.
Une femme qui ne connaît que la jouissance peut se sentir mal à l’aise à la fin du rapport sexuel. Elle ne comprend pas pourquoi, après tant de plaisir, elle demeure insatisfaite. En fait, il lui manque la résolution de la tension sexuelle que procure l’orgasme clitoridien. Certaines en arrivent même à ne plus faire l’amour, alors qu’elles y trouvent du plaisir, pour éviter cette inexplicable sensation de rester sur sa faim, d’autant plus si l’homme s’endort, repu."(…)


Le SM est-il transgressif ?
Citation
Célébré comme le plus talentueux et les plus célèbres des auteurs de mangas gays sado-masochistes, Gengoroh Tagame est né dans une famille d’anciens samouraïs. Education rigide. Enfant, il apprend la discipline du corps. Alors qu’il est gaucher, il doit écrire et manger de la main droite. A l’ombre de ses mythiques ancêtres, il apprend à aimer les vertus du sacrifice, le don de soi jusque dans ses plus ultimes conséquences. Ce qui donne à ses bandes dessinées toute leur puissance, voire leur violence: Gengoroh Tagame publie depuis 1986 des récits d'initiation hardcore, qui mettent systématiquement en scène les épreuves qu'un homme accepte de traverser, par amour pour son seigneur et maître.
Humiliés, maltraités, séquestrés, souillés, les héros de Tagame se laissent faire par sens du devoir, avec une pointe de masochisme terriblement aristocratique. Ils perdent leur dignité mais pas leur âme, même dans les positions les plus obscènes. Ecartelés sur des tables, ils se font violer brutalement et ils pleurent. Mais ils restent nobles, tellement que leur pénis lui-même se met au garde à vous. Suprême élégance du mâle qui bande alors qu’on l’avilit. C’est sa façon à lui de triompher.(…)
Gengoroh Tagame affirme qu’il s’inspire aussi bien des demi-dieux de l’antiquité grecque et latine que des super-héros américains quand il dessine ces scènes érotiques. Mais il ne nie pas que son esthétique soit également influencée par les estampes de Tsukioka Yoshitoshi. Son exposition actuelle, à la galerie Art men paris, s’intitule d’ailleurs «Les 7 samouraïs». Gengoroh y expose une série de dessins tirés aux encres pigmentaires dignes des gravures sur bois du XVIIIe siècle. Ses samouraïs en prennent plein la figure d’ailleurs (euphémisme). Les voilà réduits à l’état de prises de guerre, jouets sexuels entre les mains de leurs ainés ou de leurs ennemis. «Au Japon, nous avons appris à tirer parti des épreuves, explique Gengoroh. C’est peut-être la caractéristique première de notre culture: l’art de s’adapter à un environnement hostile. Notre pays est volcanique. Alors nous sommes habitués à l’instabilité des choses. Nous savons encaisser la perte, la souffrance, la désolation. Nous savons rester debouts.» (…)
Il se peut que le Japon soit le pays du SM, finalement. Si l’on définit le SM comme une manière de transformer la douleur en plaisir,  le lien paraît évident. On a trop souvent le réflexe d'associer SM et trash, alors qu'en réalité cette pratique  -plutôt romantique-, demande énormément de confiance et de complicité entre les partenaires: ils jouent sur un terrain glissant, celui d’une simulation de la violence au second degré. Leur jeu de rôle a quelque chose d'ironique. Ils mettent en scène ce qu’il y a de plus conservateur et traditionnel dans la société: voyou macho, bourgeoise BCBG, PDG pervers, soubrette soumise, flic pourri, prostituée. Parfois, le SM met aussi en scène les symboles du mal -violeurs, serial killer, skins ou garce sadique- et les transforme en icônes érotiques. On pourrait définir le SM comme une manière d'érotiser (d'apprivoiser) ce qui est effrayant, monstrueux, sale ou douloureux. Cette pratique sexuelle change transforme les choses les plus négatives -oppression, abus d'autorité, injustice, haine gratuite-, en source d'excitation. (…)
Si l’on devait définir le SM, on pourrait dire que c’est une sexualité de la caricature. Le SM n’est pas transgressif, puisqu’il ne remet pas en cause l’ordre des choses. Certains argumenteront qu’il sape les bases de cet ordre, en l’érotisant. Mais je ne suis pas certaine que l’érotisme constitue une menace pour l’ordre. L’armée et l’église ont souvent utilisé les armes de l’érotisme à leur avantage. Rappelez-vous ces séduisants uniformes de la Seconde Guerre mondiale et ces statues de saintes lascives… Il y a des gens qui sont prêts à adhérer à n’importe quelle idéologie pourvu qu’elle flatte leur libido. Qu'ils soient sado-masos, hétéro-straigts, homos ou autre, d'ailleurs. S'ils sont excités, les voilà plus facilement contrôlables. A moins qu'ils n'aient -comme Gengoroh- le sens du recul, le sens du second degré, celui qui l'a rendu capable de se mettre en couple avec un autre homme, et acteur X de surcroit! Acte de courage inouï pour un homme de sa génération, issu d'une famille comme la sienne. Notre sexualité peut donc aussi nous donner le courage de désobéir ?


10 antidotes anti-Hadopi
Citation
Antidote n°1 : Ne pas avoir peur
La Science des Mathématiques est formelle :
HADOPI prévoit, en vitesse de croisière, 10.000 emails d'avertissement par jour.
- Sachant qu'au moins 5 millions de français utilisent le P2P régulièrement, vous recevrez donc, en moyenne, un email d'avertissement tous les 500 jours soit tous les ....16 mois.
- Sachant que les compteurs HADOPI sont remis à 0 tous les 6 mois, vous pouvez dormir tranquille ... PC allumé bien sur.
- Sachant qu'HADOPI n'arrivera jamais à envoyer 10.000 mails par jour, vous pouvez même faire la grasse matinée.
- Voici la date annoncée d'application de Hadopi : 2011.
Oui ... 2011, presque 2 années à attendre. Autant dire 1 siècle en temps Internet. C'est un scandale ! Remboursez !! C'est inacceptable car nous, nous sommes déjà prêts.
- La bonne nouvelle : il est donc totalement prématuré de se précipiter, en apnée, vers des solutions sécurisées. De plus, en 24 mois, de belles solutions techniques vont bientôt nous être proposées, avec de beaux boutons en couleurs et des paramétrages toujours plus simples.


Un moyen-métrage de 40 minutes, « The Hunt for Gollum », adapte à son tour le Seigneur des Anneaux de Tolkien.

Citation
Il y a une semaine, à l’occasion d’un article évoquant la vague des fan films déferlant sur la Toile, on s’enthousiasmait par avance à l’idée de découvrir The Hunt for Gollum. Ce projet un peu fou de Chris Bouchard est un moyen métrage de presque 40 minutes, inspiré par des écrits de J.R.R. Tolkien et situé dans l’univers du Seigneur des Anneaux. Tourné au Pays de Galle pour 3000 dollars, soit beaucoup moins que le budget « poils de pieds de Hobbits » dans la trilogie de Peter Jackson, le film donne l’impression d’en avoir coûté dix fois plus (même si, sachant que toute l’équipe a travaillé bénévolement, une telle somme paraît relativement réaliste).
Le film a été officiellement mis en ligne sur Dailymotion, partenaire du projet, hier (même si la mention « envoyée il y a une semaine » laisserait à penser que des privilégiés ont pu voir la chose en mode privé depuis plusieurs jours). Sans surprise, c’est un carton en terme de vues, mais aussi d’un point de vue critique : les commentaires majoritairement élogieux et la notation ultra-positive montrent que ce come-back d’Aragorn, Gandalf et Gollum séduit. De quoi rassurer Peter Jackson et Guillermo del Toro, respectivement producteur et réalisateur du prochain Hobbit, quant à l’intérêt des fans de Tolkien, dont la ferveur semble intacte près de 10 ans après le tournage de la trilogie épique.

Trailer 2 - The Hunt For Gollum [2]
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #66 le: 08 Mai 2009 à 00:08 »

Le film complet est là... The Hunt For Gollum (HD version) (vostf)

C'est bien joli, mais Aragorn a vraiment une tête de nerd, et le tout fait quand même vachement "spin off de la version Peter Jackson"... Je veux dire qu'ils n'ont pas essayé d'améliorer mais de reproduire. C'est un film de fans, c'est sûr.
Hors ligne Homme Yeo Wren
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 1 106
Âge : 40
Où : Paris



« Répondre #67 le: 24 Juin 2009 à 22:16 »

À fermer !
La suite ici.
Hors ligne Homme Kryshna
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 809
Âge : 39
Où : charleroi



« Répondre #68 le: 24 Juin 2009 à 23:56 »

heu non ce n'est pas locké  ;)
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #69 le: 25 Juin 2009 à 00:47 »

Locké ! (Ben quoi faut me laisser le temps !)
Pages: 1 2 3 4 [5]   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.854 secondes avec 22 requêtes.

Google est passé ici 22 Octobre 2018 à 14:48
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.