Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
10 Décembre 2018 à 21:40
Pages: 1 ... 5 6 7 [8] 9   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: La gifle  (Lu 32233 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #105 le: 15 Février 2008 à 10:28 »

yep
Hors ligne Homme arountazievjuniorbis
Cynéens
Cytoyen
**
Messages: 295
Âge : 39
Où : St Martin (Antilles)



WWW
« Répondre #106 le: 15 Février 2008 à 18:44 »

J'avais un prof très "vieux jeu" (certains diront "vieux con") : avec lui, il fallait se lever à son entrée en classe

Petite info, ici (St Martin dans les Antilles) ce système est toujours en vigueur ! Tout comme l'uniforme (jean bleu et polo bleu clair) ... ça fait un choc quand on arrive !  blink
(et accessoirement ça n'empeche pas les gamins de se foutre sur la gueule à coup de pierre dans la récré  ouhla)
Dans le même ordre d'idée, l'enseignant est ici un personnage fort d'un savoir exceptionnel aux yeux des parents ; petite anecdote : un parent d'élève viens me voir en me disant que sa fille est malade qu'elle a tel et tel symptones et qu'il ne se souvient plus du nom de sa maladie. Je lui dit que je ne sais pas non plus ... et lui de me répondre : "mais vous êtes professeur pourtant !!!"   mdr

Bref ici les mentalités sont d'un autre âge et on est pourtant bien à l'éducation nationale ...
Hors ligne Homme subaru64
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 987
Âge : 46
Où : Pau



« Répondre #107 le: 16 Février 2008 à 03:23 »

J'avais un prof très "vieux jeu" (certains diront "vieux con") : avec lui, il fallait se lever à son entrée en classe

Petite info, ici (St Martin dans les Antilles) ce système est toujours en vigueur ! Tout comme l'uniforme (jean bleu et polo bleu clair) ... ça fait un choc quand on arrive !  blink
(et accessoirement ça n'empeche pas les gamins de se foutre sur la gueule à coup de pierre dans la récré  ouhla)
Dans le même ordre d'idée, l'enseignant est ici un personnage fort d'un savoir exceptionnel aux yeux des parents ; petite anecdote : un parent d'élève viens me voir en me disant que sa fille est malade qu'elle a tel et tel symptones et qu'il ne se souvient plus du nom de sa maladie. Je lui dit que je ne sais pas non plus ... et lui de me répondre : "mais vous êtes professeur pourtant !!!"   mdr

Bref ici les mentalités sont d'un autre âge et on est pourtant bien à l'éducation nationale ...

J'ai comme l'impression que les méthodes d'un autre âge, ça semble rébarbatif pour certain ? Le port d'un uniforme n'a jamais empêché la violence entre élève, mais peut être que cela peut toujours atténuer une certaine envie des autres.

Personnellement, je ne pense pas que tout ce qui est ancien est mauvais. Et tout ce qui est nouveau est forcément positif. Je ne trouve pas que le fait de se lever à l'entré d'un professeur, soit une chose humiliante pour l'élève. Tout comme le silence en classe, c'est une marque de respect non seulement pour le prof, mais également pour ses camarades. Il y aura toujours une certaine indiscipline en classe, mais j'ai quand même parfois l'impression, qu'aujourd'hui, c'est devenu bien pire. Il y a longtemps, c'est le prof qui frappait l'élève et aujourd'hui, c'est plutôt l'inverse. Dans les 2 cas, je trouve ça grave. Et avec l'histoire de cette gifle, cela montre dans qu'elle époque on vit. Pour moi cette histoire aurait dû rester interne à l'éducation nationale et se régler à l'amiable. Sanction pour le prof et l'enfant. Et explication pour tous, entre pro, élève et parents. Pas besoin de porter plainte pour si peu. D'autant qu'il y a bien plus grave que ça. Si on commence à aller si loin pour si peu, je me demande jusqu'où l'on risque de se retrouver.
Hors ligne Homme arountazievjuniorbis
Cynéens
Cytoyen
**
Messages: 295
Âge : 39
Où : St Martin (Antilles)



WWW
« Répondre #108 le: 16 Février 2008 à 14:27 »

Petite info, ici (St Martin dans les Antilles) ce système est toujours en vigueur ! Tout comme l'uniforme (jean bleu et polo bleu clair) ... ça fait un choc quand on arrive !  blink
(et accessoirement ça n'empeche pas les gamins de se foutre sur la gueule à coup de pierre dans la récré  ouhla)
J'ai comme l'impression que les méthodes d'un autre âge, ça semble rébarbatif pour certain ? Le port d'un uniforme n'a jamais empêché la violence entre élève, mais peut être que cela peut toujours atténuer une certaine envie des autres.

Ce que je voulais dire c'était que l'habit ne fait pas le moine, ce n'est pas en revenant à des méthodes à l'ancienne et à une discipline de facade (uniforme, règles de rentrée en classe précises et strictes) que l'on règle tous les problèmes.
Et oui je trouve rébarbatif de demander à mes élèves de se lever à chaque entrée d'un adulte dans ma salle ... je préfère mille fois qu'ils restent silencieux et à l'écoute. (parce que 30 gamins qui se lèvent en repoussant leur chaise ça tue les oreilles  <_<)

Pour l'argument "atténuer les envies" ou "gommer les différences sociales" c'est pipeau. Les élèves viennent avec leur téléphone portable dernier cri, avec des chaussures qui coutent la peau du c.. et même avec l'uniforme ils arrivent à y apporter une touche personnelle (tee-shirt sous le polo, manche relevé ou pas, ceinture ...). Croire que l'on peut faire de telle sorte que tous les gamins se ressemblent pour appliquer le côté égalitaire de l'éducation est une douce illusion.

edit : qui plus est l'un des rôles du collège est de préparer l'ado à sa vie d'adulte, c'est une période cruciale de l'affirmation de son identité. Il va justement se différencier des autres et suivre sa propre voie. Ce n'est pas en cherchant à le faire ressembler aux autres qu'on va l'aider.

Mais je n'ai jamais dit non plus que tout ce qui est ancien est à jeter ; et encore moins que tout ce qui est nouveau est bien ... bien au contraire !! je m'enfonce de plus en plus dans le hs mais certaines méthodes actuelles d'enseignement pronées par nos inspecteurs sont un non sens total ...  -_-
Et on voit le résultat : le niveau baisse chaque année (et inutile de s'appuyer sur les chiffres du BAC pour affirmer le contraire : c'est le plus gros mensonges de l'EN ça  scrogneugneu)
Hors ligne Homme Mythos
Cynéens
Cytoyen
**
Messages: 292
Âge : 39
Où : Lens



« Répondre #109 le: 16 Février 2008 à 16:30 »

Les règles sont là pour empêcher l'humain de faire le con.
C'est le principe de répression, et il est malheureusement fort utile.

On peu encadrer une personne avec une morale, mais on ne peu l'empêcher qu'en faisant ce genre de règles.
Comme le fait de se lever en classe, pour certain c'est inutiles car ils ont la tête sur les épaules, et n'ont pas besoin de ça pour faire preuve de respect, alors que pour d'autre c'est nécessaire voir indispensable.
C'est comme pour le principe répressif des lois sur le code de la route... etc ....

Pour se qui est de l'uniforme et des différences de style affichés, je pense que c'est un mal nécessaire.
Le fait est que si on laisse un champ libre complet quand au tenue, il va y avoir des abus, qui entre nous sont déjà bien en place, genre des filles de 9 ans avec des strings ficelles et une envie presque vitale d'afficher qu'elle aussi elle peu être sexy ... à 9 ans  mdr ....

Donc oui c'est pas forcément efficace quand on parle de détails vestimentaires , mais ça reste nécessaire car il peu empêcher une certain "tendance au *mauvais gout* ^^'
Tout est dans l'équilibre, mais bon .... certain établissement sont pas très éclairé de ce côté.

Et ça c'est juste mon impression, mais j'ai vraiment tendance à penser que les jeunes se pleigne vraiment pour pas grand chose.
Se lever en classe ? Ouai et alors en quoi ça gène ... ça touche la fierté ? la virilité ? la liberté ?
Je trouve que ça apporte plus que ça n'enlève en tout cas... et le calcul est vite fait ...

C'est comme pour cette histoire de gifle, encore un truc adhérent. 
Hors ligne Homme KiaN
Cynéens
Talking Head
******
Messages: 13 096
Âge : 36
Où : Paris 15ème



WWW
« Répondre #110 le: 16 Février 2008 à 18:21 »

... et les parents dans tout ça, ils ne servent plus à rien ?  -_-
Marre de la déresponsabilisation des parents ! Enfin petit HS, on va après dire que les strings doivent être interdits aux moins de... 14, 16, 18 ans ?  mdr Ca n'a pas non plus de sens ! Aux parents d'avoir du bon sens.
Hors ligne Homme MCL80
Cynois
Cyntoqué
***
Messages: 424
Où : Ailleurs, loin, très loin



« Répondre #111 le: 16 Février 2008 à 18:44 »

Je partage l'avis de Kian. Les parents sont pas là pour la déco (enfin dans ce cas, si... Enfin on se comprend ;))

Pour ce qui est des règles du style "Les élèves se lèvent quand le prof arrive", je pense que c'est un vieux phantasme qui ressort, comme à chaque campagne éléctoral où la droite est en difficulté. Sur le thème "il faut de l'ordre pour une jeunesse qui met la chienlit partout". Comme ça, les petits vieux, ils savent pour qui voter.

Ceci dit, à quoi ça servirait de faire lever les élèves? Si un prof n'arrive pas à tenir sa classe, la réponse est évidente "à rien". De plus la disparition de cette pratique est liée à la disparition de "l'aura divine" de l?enseignant. Or la société n'est pas prête à remettre ce dernier point en place...
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #112 le: 16 Février 2008 à 19:49 »

"il faut de l'ordre pour une jeunesse qui met la chienlit partout."
La chienlit, c'est lui :
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #113 le: 16 Février 2008 à 19:51 »

La jeunesse met Sarkozy partout ? Mais c'est hygiénique, au moins ?
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #114 le: 17 Février 2008 à 08:22 »

Alors je déclare que je ne suis plus jeune.

Je ne mettrai sûrement pas Sarkozy.
Hors ligne Homme subaru64
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 987
Âge : 46
Où : Pau



« Répondre #115 le: 17 Février 2008 à 15:39 »



Ce que je voulais dire c'était que l'habit ne fait pas le moine,

Ni la racaille. niark

ce n'est pas en revenant à des méthodes à l'ancienne et à une discipline de facade (uniforme, règles de rentrée en classe précises et strictes) que l'on règle tous les problèmes.

Je n'ai jamais dis ça non plus. Si je le croyais vraiment, je le dirais haut et fort. Or, ce n'est pas le cas.

Et oui je trouve rébarbatif de demander à mes élèves de se lever à chaque entrée d'un adulte dans ma salle ... je préfère mille fois qu'ils restent silencieux et à l'écoute. (parce que 30 gamins qui se lèvent en repoussant leur chaise ça tue les oreilles  <_<)

On ne devrait pas avoir à le demander. Cela devrait se faire de façon automatique. Et apprendre à se lever en silence, ce n'est pas mission impossible non plus.

Pour l'argument "atténuer les envies" ou "gommer les différences sociales" c'est pipeau.

C'est ton droit de le penser. Mais je ne suis pas de cet avis.

Les élèves viennent avec leur téléphone portable dernier cri, avec des chaussures qui coutent la peau du c.. et même avec l'uniforme ils arrivent à y apporter une touche personnelle (tee-shirt sous le polo, manche relevé ou pas, ceinture ...). Croire que l'on peut faire de telle sorte que tous les gamins se ressemblent pour appliquer le côté égalitaire de l'éducation est une douce illusion.

Si on part du principe que c'est déjà une illusion, c'est sûr qu'il vaut mieux rester dans la statu-quo.
Je me demande pourquoi il existe un règlement intérieur, si personne ne veut le faire appliquer. L'élève a toujours été quelque part un petit rebelle, mais c'est sûr que si on va jusqu'à le laisser utiliser son portable en classe, ça ne risque pas de s'arranger.

L'histoire de cette gifle est symptomatique du laisser aller de la société en générale et française en particulier. Que ce soit les parents, les enseignants et les autres, ils ne faut plus rien dire aux gosses. Il faut tout leur laisser faire. Pas de remontrance, pas de règle, pas de gifle, rien ! Nada ! Aujourd'hui, on voit le résultat. rolleyes

Et je précise au cas où ça ne serait pas clair, que non, je ne suis pas de droite. Ni un petit vieux. Quoiqu'à mon âge, je suis déjà un vieux con pour certain... rolleyes Je dis ça, parcequ'en lisant les commentaires plus bas, j'ai quelques doutes. L'ordre c'est forcément de droite et le désordre de gauche, c'est ça ? Un parent votant à gauche ne sait pas éduquer ses enfants ? Celui de droite si, forcément... sifflote
J'oubliais que sarkozy avait dit que c'était le bordel depuis mai 68 ! Ralalah, il faudrait mettre en taule tous ces gauchistes. sifflote


Je suis très loin d'avoir eu une éducation stricte, cela ne m'empêche nullement de trouver certaine chose coulant de source. L'éducation des enfants doit être assurer par les parents avant tout, mais les professeurs doivent également y participer. Si on passe tout à un enfant, si on ne lui fait pas respecter certaine règle, alors franchement, où va t'on ? Et ce n'est pas l'exemple de ce père qui porte plainte pour une gifle (une chose exceptionnelle qui plus est), qui risque de faire comprendre à son fils, que ce qu'il a fait (insulter son prof), c'était mal. Je me demande comment il élève son fils ? Pour quelqu'un qui travaille au sein des forces de l'ordre, ça ne fait pas très sérieux. J'espère qu'il a une certaine autorité sur son gosse. Parce que si ce n'est pas le cas, j'espère qu'il ne passe pas ses nerds sur les autres, dans son métier. Ou qu'il se contente de porter plainte contre un prof que son enfant a insulté. Comme je le disais déjà avant, cette histoire aurait dû se régler au sein de l'éducation nationale et uniquement dans ce cadre.

edit : qui plus est l'un des rôles du collège est de préparer l'ado à sa vie d'adulte, c'est une période cruciale de l'affirmation de son identité. Il va justement se différencier des autres et suivre sa propre voie. Ce n'est pas en cherchant à le faire ressembler aux autres qu'on va l'aider.

Pour moi, la différentiation doit se faire au niveau de l'esprit. Pas de la façon dont machin ou bidule est habillé. D'autant plus qu'un enfant ne passe pas exclusivement sa vie à l'école. Il a largement le temps de se la péter avec ses nike qui coûte le salaire d'un smicard, à l'extérieur des bâtiments de l'éducation nationale. En clair, ce n'est pas à l'enseignant de s'occuper de la tenue vestimentaire d'un enfant, dans l'enceinte de sa classe. Il existe déjà un règlement intérieur, il doit juste se contenter de le faire appliquer. Je pense qu'un prof à déjà suffisamment assez de boulot comme ça, sans qu'en plus, ce soit lui qui fasse le travail des parents.

Mais je n'ai jamais dit non plus que tout ce qui est ancien est à jeter ; et encore moins que tout ce qui est nouveau est bien ... bien au contraire !! je m'enfonce de plus en plus dans le hs mais certaines méthodes actuelles d'enseignement pronées par nos inspecteurs sont un non sens total ...  -_-

Je ne disais pas ça spécialement pour toi. Ma remarque était généraliste.

Et on voit le résultat : le niveau baisse chaque année (et inutile de s'appuyer sur les chiffres du BAC pour affirmer le contraire : c'est le plus gros mensonges de l'EN ça  scrogneugneu)

Faut croire que l'on aime bien les chiffres en France. Forcément, on pense que 100% de jeune avec le BAC, c'est très positif. Comme si le fait de ne pas l'avoir, faisait de nous des moins que rien. Le BAC, ça ne fait pas tout dans la vie. D'ailleurs c'est également valable pour n'importe quel diplôme. Il y a des autodidactes qui arrivent à faire ce qu'ils veulent, sans avoir aucun diplôme. Par contre, sans aucune éducation ou enseignement...
Hors ligne Homme St. Matt
Cynoix
Cygneur
****
Messages: 1 703
Âge : 30
Où : Lyon, France


God Bless Maiden's Progs


WWW
« Répondre #116 le: 18 Février 2008 à 16:44 »

Encore mieux :



St. Matt.
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #117 le: 18 Février 2008 à 18:34 »

Je vous propose la grande ambiance en première année de pharmacie niark

Le professeur de biochimie détache Miss Bizuth, scotché à son bureau :


Chant traditionnel n°1 :


Chant traditionnel n°2 :


Chant traditionnel n°3 :


Chant traditionnel n°4 :
Hors ligne Homme Shion
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 589
Âge : 33
Où : Hambourg



« Répondre #118 le: 18 Février 2008 à 18:39 »

Je vous propose la grande ambiance en première année de pharmacie niark
Perso, je trouve ça complètement débile de faire ça... enfin, ce n'est que mon avis...
Disons qu'il y a nombreux autres moyens de faire les cons et de s'éclater, que de pourrir un cours.
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #119 le: 18 Février 2008 à 19:19 »

Perso, je trouve ça complètement débile de faire ça... enfin, ce n'est que mon avis...
Disons qu'il y a nombreux autres moyens de faire les cons et de s'éclater, que de pourrir un cours.
Il y a des raisons historiques à ce phénomène. En fin d'année, il y a un concours ; les redoublants ont déjà les cours, n'ont aucun intérêt à ce que les bizuths l'aient aussi, donc ils empêchent les gens de travailler, dans l'optique d'être avantagés une fois l'examen arrivé ^^
Dans les faits, ça marche moyennement ; et puis, surtout, certains professeurs ne sont pas du genre à se laisser interrompre sans réagir. Tous ces "chants" ont été enregistrés pendant le cours du même prof, celui de chimie, qui manque cruellement d'autorité ; le prof de physio, à sa place, aurait viré sans ménagement la moitié de l'amphi ^^
Pages: 1 ... 5 6 7 [8] 9   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.957 secondes avec 22 requêtes.

Google est passé ici 05 Octobre 2018 à 13:50
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.