Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
18 Octobre 2018 à 22:45
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Débat sur le travail dominical  (Lu 18979 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme ChouK
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 768
Âge : 35
Où : Bordeaux


Metal intrusioN renaît sur metal.cyna.fr !!!!!


WWW
« Répondre #15 le: 01 Décembre 2007 à 00:25 »

Mouai, suis pas d'accord. Il faut des choses qui fonctionnent le dimanche, c'est tout. La France ne peut pas s'arrêter le dimanche. Et si on suit dans le sens du repos dominical, faudrait qu'il n'y ait plus de TV ou radio le dimanche, plus de taxis, plus de flics, etc. Ben oui, pourquoi eux bosseraient le dimanche ?

+1
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #16 le: 01 Décembre 2007 à 07:38 »

N'oublions pas les hôpitaux ! Il m'arrive de bosser le Dimanche, moi aussi.
Hors ligne Electrastar
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 560
Âge : 675



« Répondre #17 le: 01 Décembre 2007 à 08:10 »

Bien sûr qu'il y aura des gens qui travailleront le dimanche, et heureusement. L'hôpital, le boulanger, le Proxy du coin...

Mais à ceux qui me disent : le dimanche est le seul jour où l'on peut faire ses courses... j'ai presque la larmichette au coin de l'oeil p Alors que les magasins, hypermarchés et autres ouvrent pour certains de 8h à 20h, 21h voire 22 h pour certains, alors qu'il est très facile de trouver un hyper' ouvert la plupart des jours fériés...
Dites plutôt que ça vous arrange, pas que c'est nécessaire, ce qui est un poil différent.

Ensuite, l'argument du "ça va augmenter la consommation" : non, ça va juste déplacer une partie de la consommation de la semaine vers le dimanche. Le cas de Chouk est révélateur.

Il y a aussi (et personne ne m'a répondu sur ce sujet) le fait que tous les commerçants qui n'ouvriraient pas le dimanche se verraient pénalisés par rapport à ceux qui ouvriront.
Faut penser aussi à eux, qui travaillent suffisamment en semaine et aimeraient bien profiter du seul jour où ils peuvent profiter de leur famille.

Faut penser aux salariés qui se retrouveraient forcés de travailler le dimanche.

Et je ne parle pas non plus du fait que ça pénaliserait bon nombre de manifestation culturelles, sportives et autres pour lesquelles un dimanche travaillé seraient un gros coup dur.

En vérité, quand on fait le bilan des "+" et des "-", on se rend compte que l'on a très peu à y gagner, et beaucoup à perdre.

Les seuls qui ont à y gagner dans cette affaire sont les mêmes qui font du lobbying depuis longtemps auprès du pouvoir : la grande distribution.

Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #18 le: 01 Décembre 2007 à 08:44 »

J'ai déjà bossé le dimanche, quand j'étais prof de patinage, au Blizz, et animateur.

Ca m'allait tres bien: j'étais un doctorant geek sur les bords, le dimanche m'a toujours saoulé, rien a la télé, hormis Drucker, qui ne recevait pas Dorothée à l'époque.

J'avais pas de femme, j'avais pas trop d'avenir non plus, mais je gagnais ma vie, en me faisant plus de thunes.

Mon métier alors etait de m'occuper de ces oisifs qui ne savent pas quoi faire d'autre le jour du saigneur pour aller chausser des lames et rentrer dans la grande famille des amputés sportifs qui se gèlent les bonbons sur la glace rennaise.

Maintenant que j'ai un boulot sérieux, que je bosse comme un crevard toute la semaine, et que j'ai des travaux et meme plus le temps de dessiner, faire de la gratte, faire du kung fu, monter a cheval ou jouer avec la Wii, j'aimerais bien avoir deux dimanches dans ma semaine...

Tout ça pour dire que quand t'es qu'un gros pauvre, qui en chie sa mère pour boucler ses mois, le dimanche c'est chouette de bosser. Quand t'as une vie sympa, le dimanche c'est pas glop de bosser.

C'est les pauvres qui l'ont dans le cul, c'est ceux qui ont pas une thune, qui bossent le dimanche et y tiennent, parce que c'est mieux payé.  Pas les mecs qui peuvent ne pas travailler le dimanche, et qui veulent faire les magasins. Pas les mecs qui ont du blé.



Quelle belle société, idéale, que la notre, qui me fait invariablement penser à...disons...tiens! Il y a un siècle tout juste, lorsque la révolution industrielle changeait les choses. Lorsque nos grands-parents avaient enfin fini de se battre pour avoir les memes droits que leurs patrons: un jour de repos dans la semaine...
Hors ligne Electrastar
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 560
Âge : 675



« Répondre #19 le: 01 Décembre 2007 à 09:18 »

J'ai déjà bossé le dimanche, quand j'étais prof de patinage, au Blizz, et animateur.

Ca m'allait tres bien: j'étais un doctorant geek sur les bords, le dimanche m'a toujours saoulé, rien a la télé, hormis Drucker, qui ne recevait pas Dorothée à l'époque.

J'avais pas de femme, j'avais pas trop d'avenir non plus, mais je gagnais ma vie, en me faisant plus de thunes.

Mon métier alors etait de m'occuper de ces oisifs qui ne savent pas quoi faire d'autre le jour du saigneur pour aller chausser des lames et rentrer dans la grande famille des amputés sportifs qui se gèlent les bonbons sur la glace rennaise.

Maintenant que j'ai un boulot sérieux, que je bosse comme un crevard toute la semaine, et que j'ai des travaux et meme plus le temps de dessiner, faire de la gratte, faire du kung fu, monter a cheval ou jouer avec la Wii, j'aimerais bien avoir deux dimanches dans ma semaine...

Tout ça pour dire que quand t'es qu'un gros pauvre, qui en chie sa mère pour boucler ses mois, le dimanche c'est chouette de bosser. Quand t'as une vie sympa, le dimanche c'est pas glop de bosser.

C'est les pauvres qui l'ont dans le cul, c'est ceux qui ont pas une thune, qui bossent le dimanche et y tiennent, parce que c'est mieux payé.  Pas les mecs qui peuvent ne pas travailler le dimanche, et qui veulent faire les magasins. Pas les mecs qui ont du blé.



Quelle belle société, idéale, que la notre, qui me fait invariablement penser à...disons...tiens! Il y a un siècle tout juste, lorsque la révolution industrielle changeait les choses. Lorsque nos grands-parents avaient enfin fini de se battre pour avoir les memes droits que leurs patrons: un jour de repos dans la semaine...

Encore une fois, je ne dis pas qu'il n'y a aucun intérêt à travailler le dimanche. Je dis que lorsqu'on additionne les plus et les moins, il y a globalement plus à perdre qu'à gagner.

Même le pauvre, qui en chie pour boucler ses fins de mois, même le pauvre a parfois une famille, des enfants qu'il ne voit quasiment jamais en semaine si ce n'est au détour d'un bol de café le matin parce qu'il bosse dur du matin au soir.
Que lorsqu'il rentre tard le soir, ses enfants dorment déjà et qu'il ne sait donc pas les péripéties de leurs journées.

Ou celui qui bosse à l'usine et qui travaille de nuit et est complètement décalé, par rapport à sa famille.

Celui-là, même s'il a du mal à boucler ses fins de mois, il n'est pas extraordinaire d'imaginer qu'il puisse apprécier le dimanche car il sait que ce jour-là, il le sait : il pourra profiter de sa famille parce que ses enfants seront là, sa femme sera là.

Ca ne rend pas plus riche, mais ça vaut de l'or ces petits moments.

Même quand on est pauvre.

Surtout quand on est pauvre...
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #20 le: 01 Décembre 2007 à 09:20 »

Electrastar, ce n'etait qu'un exemple vécu.

Je suis de ton avis, bien sûr.
Hors ligne Electrastar
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 560
Âge : 675



« Répondre #21 le: 01 Décembre 2007 à 09:26 »

Electrastar, ce n'etait qu'un exemple vécu.

Je suis de ton avis, bien sûr.

Je ne demande pas à ce que tu sois de mon avis. Au contraire, j'aime bien la confrontation d'idées, la vie serait triste si tout le monde pensait comme soit p

Je ne suis pas en train de dire que "le dimanche travaillé c'est le diable" (non, je ne le dis pas, je le pense mdr ), juste que globalement, je suis loin d'être sûr qu'on ait plus à gagner qu'à perdre.

Et de souligner le lobbying des grandes distributions. ^^;;
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #22 le: 01 Décembre 2007 à 09:37 »

Quelle belle société, idéale, que la notre, qui me fait invariablement penser à...disons...tiens! Il y a un siècle tout juste, lorsque la révolution industrielle changeait les choses. Lorsque nos grands-parents avaient enfin fini de se battre pour avoir les memes droits que leurs patrons: un jour de repos dans la semaine...
L'épicier du coin OK c'est un problème, mais... L'employé lambda de tel supermarché, même s'il bosse le dimanche, aura quand même son samedi à la place (ou n'importe quel autre jour)... Je veux dire, bosser le dimanche c'est pareil que bosser le samedi, pour ceux qui ont une famille qui est à la maison le samedi...
Donc tant qu'à faire, autant être mieux payé, non...?
Hors ligne Electrastar
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 560
Âge : 675



« Répondre #23 le: 01 Décembre 2007 à 09:45 »

Quelle belle société, idéale, que la notre, qui me fait invariablement penser à...disons...tiens! Il y a un siècle tout juste, lorsque la révolution industrielle changeait les choses. Lorsque nos grands-parents avaient enfin fini de se battre pour avoir les memes droits que leurs patrons: un jour de repos dans la semaine...
L'épicier du coin OK c'est un problème, mais... L'employé lambda de tel supermarché, même s'il bosse le dimanche, aura quand même son samedi à la place (ou n'importe quel autre jour)... Je veux dire, bosser le dimanche c'est pareil que bosser le samedi, pour ceux qui ont une famille qui est à la maison le samedi...
Donc tant qu'à faire, autant être mieux payé, non...?

A supposer que personne ne bosse le samedi, ou aussi peu que le dimanche, que le samedi soit interchangeable avec le dimanche.
 Autant les catégories de salariés bossant le dimanche ça se compte sur les doigts d'une main (bon, une main et demi ? p ), autant le samedi c'est une autre histoire.

* Electrastar bosse le samedi, sa femme le lundi.

Heureusement qu'il y a le dimanche ^^
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #24 le: 01 Décembre 2007 à 09:56 »

Electrastar, ce n'etait qu'un exemple vécu.

Je suis de ton avis, bien sûr.

Je ne demande pas à ce que tu sois de mon avis. Au contraire, j'aime bien la confrontation d'idées, la vie serait triste si tout le monde pensait comme soit p

Mais si je n'etais pas de ton avis, je te le dirais aussi.  p
Hors ligne Electrastar
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 560
Âge : 675



« Répondre #25 le: 01 Décembre 2007 à 09:59 »

Electrastar, ce n'etait qu'un exemple vécu.

Je suis de ton avis, bien sûr.

Je ne demande pas à ce que tu sois de mon avis. Au contraire, j'aime bien la confrontation d'idées, la vie serait triste si tout le monde pensait comme soit p

Mais si je n'etais pas de ton avis, je te le dirais aussi.  p


Ca au moins c'est yobrother
Hors ligne Homme subaru64
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 987
Âge : 46
Où : Pau



« Répondre #26 le: 01 Décembre 2007 à 20:21 »

Perso, je n'ai pas regardé la propagande l'interview de sarko, car j'ai vraiment du mal à rester calme à chaque fois que je le vois (l'entendre c'est pire  -_- ), alors j'étais étoné quand vers 21h00, il était encore là ! Elle a durée combien de temps cette interview ?


Perso, je suis pour la liberté individuelle. Donc je n'ai rien contre le fait de vouloir travailler le dimanche...quand c'est un choix personnel ! Pas une obligation du patron (ou autre). Travailler librement le dimanche, pour moi c'est comme le "travailler plus, pour gagner plus", c'est au final quasiment toujours le patron qui décide ! Donc...





Sinon, quelqu'un a posté sur un forum, ce qui suit :




Citation
communiqué 26-11-2007: Accords Albanel-Olivennes : Fichage des familles, filtrage de l’internet, instauration d’une justice parallèle au profit des industries culturelles, privation de droits civiques numériques.
By Odebi

La Ligue ODEBI appelle l’ensemble des internautes à prendre conscience des graves dangers que font peser les accords signés par les professionnels de l’internet et les industries culturelles sur les droits et libertés des français:

En substance, les accords comportent les points suivants:
Mise en place d’un système de riposte graduée à l’encontre des téléchargeurs, avec fermeture de leur accès à internet, soit une privation de droits civiques numériques, et qui plus est privation de ces droits pour toute une famille dans le cas d’un accès unique à internet pour un foyer donné, sanctionnant par là même des personnes innocentes.

Cette sanction disproportionnée est d’autant plus inacceptable que ce pouvoir de sanction sera confié à une autorité parallèle à la justice. L’ajout de dernière minute au texte d’une mention indiquant l’intervention d’un juge prétendument pour “garantir les droits et libertés individuels” n’est que de la poudre aux yeux. En effet, l’accord prévoit explicitement que l’autorité pourra se passer du juge pour infliger des sanctions :”En cas de constatation d’un renouvellement du manquement, elle prendra, ou saisira le juge en vue de prendre, des sanctions à l’encontre du titulaire de l’abonnement, allant de l’interruption de l’accès à Internet à la résiliation du contrat Internet ;”

C’est donc une véritable justice parallèle qui serait instaurée au profit des industries culturelles: non seulement cette autorité aurait le pouvoir de juger et sanctionner les internautes, mais en plus elle aurait le pouvoir de sanctionner les FAI qui n’appliqueraient pas avec diligence les désabonnements.

De leur côté, les pouvoirs publics constitueront un fichier national des désabonnées, soit en pratique un véritable casier judiciaire familial.

Toutes ces mesures nécessitent au préalable que le gouvernement propose un projet de loi destiné à déterminer quelle sera l’autorité en charge de cette riposte graduée, soit une loi DADVSI2: ODEBI appelle tous les internautes et l’opposition parlementaire à se mobiliser contre ces projets de mesures liberticides.

En revanche, s’agissant du filtrage - qui pourrait porter atteinte au secret des correspondances privées (surveillance des courriels ou des messageries instantanées utilisés dans le cercle familial) - la Ligue dénonce avec la plus grande fermeté la modification de dernière minute apportée au texte des accords: le projet initial prévoyait que le début de l’expérimentation devait avoir lieu “dans un délai qui ne pourra pas excéder 24 mois à compter de la mise en place de l’autorité”, soit après l’examen par le parlement d’une loi DADVSI2. Or cette date butoir a été modifiée dans la version finale des accords qui prévoit que l’expérimentation du filtrage devra débuter “dans un délai qui ne pourra excéder 24 mois à compter de la signature du présent accord”. Cette façon d’évacuer le débat législatif est un véritable déni de démocratie.

La Ligue appelle tous ceux pour qui compte la démocratie à prendre conscience du grave danger que constitue la mise en oeuvre d’une infrastructure de filtrage de l’internet français, en particulier dans un contexte de contrôle généralisé des médias. En ouvrant la boîte de Pandore du filtrage, la France vient d’envoyer un signal clair aux dictatures qui s’adonnent à la censure de l’internet, autant dire un blanc seing : pourquoi ces pays-là se gêneraient-ils pour filtrer internet si même le pays des droits de l’homme le fait?


source : Ligue odebi



J'y ai apporté la réponse suivante :


Et oui, depuis l'élection de sarkozy, ça se lâche de plus en plus. Je regardais le document de France 2 sur Poutine avant-hier soir et étrangement, ça ressemblait dans une tout autre mesure, à la façon de faire de sarkozy. De plus en plus de restriction de liberté. Hier soir, j'ai regardé sur France 3, une émission sur la question sur l'immigration en France, et c'était exactement pareil ! Chasse au clandestin, reconduite à la frontière avec nos impôts, (je précise ce point, car le sieur Mariani ne c'est pas gêné pour avancer cet argument qui l'arrangeait bien, mais qui était bien démago), etc... D'ailleurs ce "cher" monsieur (UMP) n'en ai pas à ses premières tentatives anti-démocratiques (c'est lui le rapporteur qui a servi pour écrire le texte de loi sur la maîtrise de l'immigration et en particulier l'amendement ADN) !
Ce projet est encore une honte pour ce pays ! Moi qui suis contre toute atteinte aux libertés individuelles, ce genre de chose, me donne envie de vomir !  -_-

Ca va s'arrêter où ? Comme en Russie, on va bientôt faire pression sur les gens, pour les empêcher de penser ce qu'ils veulent ? On va faire supprimer des journalistes comme Anna Politkovskaia, quand on risque de voir la vérité éclatée au grand jour ? Après tout, Chirac est le président qui a décoré Poutine (ce n'est pas pour rien que je donne ce lien, c'est pour mettre en lumière la collusion entre certains hommes politiques et média, même si on s'en défend). Cela ne m'étonnerais pas, même si je trouverais ça dégoutant (et je suis poli). scrogneugneu


Aaaah, que c'est beau la démocratie à la française, sous le règne de sarkozy 1er... Oui, c'est bien le même qu'on a aujourd'hui comme président. Le même qui a tapé le carton au dernier G8, avec son pote Poutine (un autre ami des journalistes et de la liberté d'expression)...


Bon, je vais préparer mon baluchon, on risque de me reconduire à la frontière. Faut dire que j'ai des origines polonaises du côté de la famille de mon père, alors bon, même si ça remonte à quelques générations en arrière, n'importe quel prétexte peut servir pour empêcher les gens de s'exprimer. Et c'est quand que sarko, on le reconduit à la frontière ? niark La France, il l'aime comme elle était (avant son arrivée) où il l'a quitte !  niark scrogneugneu
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #27 le: 01 Décembre 2007 à 21:35 »

Eh beh... Je n'ai pas d'autre mot...!
Hors ligne Homme MCL80
Cynois
Cyntoqué
***
Messages: 424
Où : Ailleurs, loin, très loin



« Répondre #28 le: 01 Décembre 2007 à 22:51 »

Mouai, suis pas d'accord. Il faut des choses qui fonctionnent le dimanche, c'est tout. La France ne peut pas s'arrêter le dimanche. Et si on suit dans le sens du repos dominical, faudrait qu'il n'y ait plus de TV ou radio le dimanche, plus de taxis, plus de flics, etc. Ben oui, pourquoi eux bosseraient le dimanche ?

Le problème, c'est que petit à petit on banalise le dimanche. Il n'y a pas si longtemps, quasiment seuls les services publics fonctionnaient (hôpitaux, services de sécurité, transports en commun) et quelques professions bien définies (boulangers? qui fermaient le lundi, les hauts fourneaux et raffineries, qui ne peuvent être stoppés) Or petit à petit de plus en plus de monde travail le dimanche. On voit des centres commerciaux ouvrir ce jour alors qu'il n'y a pas si longtemps cela aurait été impensable. Or la conséquence, c'est que les commerçants de centre-ville, et notamment ceux qui n'ont pas de salariés, s'ils ne veulent pas perdre leur clientèle sont obligés de suivre. Ce qui veut dire que la pression des grandes surfaces leur sucre un jour de congé par semaine (et parfois leur seul)

Or le diamanche est aussi le moment privilégié des activités associatives et récréatives faire travailler de plus en plus de gens ce jour signifie donc un affaiblissement de l'activité associative et des activités récréatives sans qu'il soit possible de recréer un autre moment propice.

De plus, comme je le dis, plus le nombre de personne travaillant le dimanche sera élevé, plus la pression pour que les autres travaillent aussi sera forte. Car si beaucoup de personnes travaillent ce jour, il va bien falloir s'occuper de leurs enfants pendant ce temps d'où nécessité d'ouvrir les crèches, halte-garderies écoles et collèges ou des structures de substitution, et de fil en aiguille tout le reste ( au début le service de restauration scolaire, et donc les entreprises approvisionnant les cuisines?).

Enfin, pourquoi alors s'arrêter au dimanche? Après, ça sera l'ouverture des magasins (puis des crèches, écoles, collèges?) en H24.

Est-ce que c'est cette société qu'on veut pour nos enfants? ph34r

En tout cas, à par la boulangerie, je ne met pas les pieds dans un magasin le dimanche? Et ça n'est pas près de changer.
Hors ligne Homme KiaN
Cynéens
Talking Head
******
Messages: 13 096
Âge : 36
Où : Paris 15ème



WWW
« Répondre #29 le: 01 Décembre 2007 à 23:07 »

Remarque, je parle de ça, mais en fait chez moi, tout est un peu ouvert le dimanche sauf en effet les petits magasins en général  mouais

En tout cas, après avoir longuement discuté d'ouverture après 2h du matin avec des fast foods (grecs) et des bars, j'ai toujours eu la même réponse: ils n'ont pas le droit d'ouvrir plus tard, aimeraient le faire, mais se font allumer si à 2h pile, tout n'est pas éteint.

Pour le pub, ça se traduit par évacuation de tout le monde dès 1h30 (je vais donc vivre ça dans 2h30 puisque après ce message j'y vais) et les flics qui rodent pas loin pour contrôler et coller une amende ou fermeture administrative si les lumières ne sont pas éteint à 2h00. De même pour le grec qui tire sur l'horaire en surveillant si y a pas de flic au loin, ou une pizzéria d'Odeon qui est maintenant obligé de fermer une heure ou deux dans la nuit, alors que les employés restent là, et alors qu'avant c'était ouvert toute la nuit: on les force maintenant à fermer un peu, et ils nous disent donc que c'est la loi maintenant, et que pas le choix.

Tous ces gens là m'ont toujours dit regretter de d'être forcés à fermer. (et on parle des employés là)
Je comprend pas comment l'épicerie à Cambronne, à Paris, peut elle avoir le droit de rester ouverte toute la nuit non-stop, mais en tout cas j'en suis très content et m'y rend souvent en plein milieu de la nuit. Il y a toujours beaucoup de clients !
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 1.071 secondes avec 22 requêtes.

Google est passé ici 26 Septembre 2018 à 13:50
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.