Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
17 Octobre 2018 à 16:22
Pages: 1 2 3 4 [5] 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Cyna du bio, cyna du nécolo  (Lu 28869 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #60 le: 13 Août 2008 à 10:01 »

Dans le bureau, les ondes radio ne passeront pas (mur en pierre de 60 cm powa) et puis, dans une maison qui se veut bio, c'est pas raccord  p
Hors ligne Homme Lionel
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 3 142
Âge : 36
Où : Entre Dombes, Bresse et Beaujolais



« Répondre #61 le: 13 Août 2008 à 10:18 »

Dans le bureau, les ondes radio ne passeront pas (mur en pierre de 60 cm powa) et puis, dans une maison qui se veut bio, c'est pas raccord  p
Le wifi, c'est moins bio que le CPL ?
Dans ce cas, tu as cas essayer de tout relier avec de la ficelle et des pots de yaourts p.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #62 le: 13 Août 2008 à 10:29 »

Dans le bureau, les ondes radio ne passeront pas (mur en pierre de 60 cm powa) et puis, dans une maison qui se veut bio, c'est pas raccord  p
Le wifi, c'est moins bio que le CPL ?

Ben, des ondes en liberté, c'est pas super bio, non. Les gaines électriques sont...gainées, donc moins pires. Et pis, on peut pas faire trop sans électricité si on veut vivre un tant soit peu dans le monde moderne  ^^;
Citation
Dans ce cas, tu as cas essayer de tout relier avec de la ficelle et des pots de yaourts p.
mdr
Hors ligne Homme Lionel
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 3 142
Âge : 36
Où : Entre Dombes, Bresse et Beaujolais



« Répondre #63 le: 13 Août 2008 à 10:32 »

Ok pour les ondes.
Hors ligne Homme Lamiche
Cynois
Cyboulon
**
Messages: 24
Âge : 31
Où : Lyon (ou en Bresse des fois)



« Répondre #64 le: 13 Août 2008 à 19:17 »

En même temps je sais pas si ca existe un endroit dans l'univers ou y'a pas d'ondes^^
Pis bon les ondes radio,parmi les ondes electro-magnétiques , c'est pas ce qui contient le plus d'energie et puis de toute façon y'en a peu près partout qui se ballade, sinon on aurait du mal à écouter la radio justement ;)
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #65 le: 13 Août 2008 à 19:28 »

Evidemment, y en a déjà plein, des ondes. Donc une de plus une de moins....


Tiens, je vais aller acheter un 4x4, y en a déjà plein!

Et puis je vais aller violer un môme, y en a déjà plein...

Je ne souscris pas des masses à cette logique.

(j'évite le point goldwin de peu, mais je l'évite).
Hors ligne Homme Lamiche
Cynois
Cyboulon
**
Messages: 24
Âge : 31
Où : Lyon (ou en Bresse des fois)



« Répondre #66 le: 13 Août 2008 à 20:55 »

Ba nan c'est pas ca mais bon, si tu veux éviter tant que ca les ondes, ba vis dans une caverne parce que bon la lumière jusqu'à preuve du contraire c'est une onde électro-magnétique avec un longueur d'onde beaucoup plus courte donc éventuellement plus nocive que les ondes radios si elles aussi étaient nocives pour l'Homme.  ^^;
Après tu fais ce que tu veux pour ta maison, je faisais juste part de ce que j'avais vu sur les ondes electro-magnétiques dans mes études, rien de plus rien de moins donc pas la peine de s'enerver  ;)
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #67 le: 14 Août 2008 à 08:30 »

Ah mais je suis pas du tout énervé.

Et pour te répondre et rentrer dans mon champ de connaissance, le soleil, contrairement aux ondes radios, ou au wifi, représente un intérêt pour le corps humain puisqu'il est le facilitateur de la synthétisation de la vitamine D par la peau. Donc même s'il est nocif, à un certain point, d'ailleurs, il est aussi bénéfique.

Si on va par là, aussi, autant arrêter de respirer tout de suite, si je suis ton raisonnement: l'oxygène, qui nous permet de vivre, nous fait parrallèlement vieillir, puisqu'il participe à l'oxydation des cellules et donc entraîne finalement la mort.

La logique de vouloir une maison bio se veut être du côté de la nature. Le plus possible. Mais dans ton discours, en somme, toute logique qui veut se rapprocher de la nature doit être jusqu'auboutiste.
C'est idiot, c'est une logique purement carthésienne, avec un monde ou blanc ou noir. Et je n'adhère pas à cette logique, d'où ma réponse précédente.

Quitte à étaler ma façon de penser (je sens que parti comme c'est je vais devoir faire mon premier split de topic...si tu veux bien me laisser faire, patwon), je serai plutôt taoiste qu'autre chose, c'est-à-dire que dans la pratique (de vie, de combat) comme dans ma vie pro, j'estime que tout est balancement entre le Yin et le Yang, bref le Tao.

Si j'avais la possibilité, je me passerai bien de mon portable. Je ne peux pas, sans doute car je suis trop inscrit dans une société consumériste. Néanmoins je m'en sers de moins en moins, et il est le plus possible loin de moi.

La radio, et ben que je le veuille ou non, elle est là. Le soleil, onena déjà causé. La terre porte ses ondes telluriques, sur lesquelles se basaient les chinois pour poser leur maisons, faire leurs choix de lieu de vie: le feng shui.

Le soleil, c'est déjà dit.

Le wifi, c'est nouveau, c'est génial, mais comme toujours, on présente ça comme une super évolution de la société.

Si moi j'estime que ça fait une de plus, et peut être une de trop, c'est un choix légitime, et ne pas rentrer comme un gros mouton dans la logique suivie par la plupart des gens me regarde.

Tiens, mon collègue prof de physique est de mon avis, ou plutôt moi du sien. Mais bon, peut être que c'est un malade fan de bio, après tout....


Nao, c'est du name dropping, ou alors je viens d'inventer le concept dropping  gnehe
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #68 le: 14 Août 2008 à 09:59 »

Je trouve que ta volonté de faire une maison bio est franchement noble et aussi complexe, parce que c'est vrai que c'est aller à contre courant de la course actuelle... tout en étant très paradoxalement in the move. C'est très étonnant de constater qu'aujourd'hui, la prise de conscience est telle qu'au final, le "bio" dans tous ses aspects (bouffe, vêtements, loisirs, maison, etc) est devenu une tendance qui tend à se généraliser à un tel point que que c'est en passe de devenir, non plus une exception, mais bien un mode de vie "dans le rang".

Ma foi, tant mieux hein, en tout cas, je pense surtout que ce sont les générations à venir qui en profiteront le plus parce que notre génération (et celle de nos parents) est celle qui paiera vraisemblablement la note du développement effréné de la société de consommation. Travaillant dans l'environnement tout en étant au départ pas franchement sensible à la fibre écologique, je me rends compte aujourd'hui que j'ai inconsciemment adopté des réflexes en rapport avec les risques de pollution même si mon mode de vie est éloigné de la fibre "boboland powa".

Mais ce qui est intéressant, c'est justement d'échanger sur ces sujets et les débats sont enrichissants.

Un exemple: la bouffe bio. Il y a ceux qui défendent mordicus le truc mais qui, si on les oblige à creuser la question, sont secs de chez sec dès qu'il s'agit d'argumenter (phénomène de mode, panurgisme aigu et tutti quanti). Par contre, certains ont réellement réfléchi au sujet et décident de manger bio, tout en ayant à l'esprit les limites de ce choix. C'est déjà beaucoup plus intéressant. Parce que voyez vous, vous avez un agriculteur qui fait du bio sur ses parcelles. Super. Très bien. Beaucoup s'arrêtent là dans le raisonnement. Le truc c'est que ceux là ne prennent pas en compte l'aspect global et le cycle de l'eau dans son ensemble. Si les terrains de l'agriculteur en question sont limitrophes ou dans un rayon de quelques kilomètres de ceux d'une agriculture intensive, faut pas se leurrer: c'est comme Tchernobyl. La pollution de la nappe et des sols, elle ne s'arrête pas à la limite de voisinage. On peut faire du bio sur des sols impactés par dispersion de la pollution. Ou même sur des terrains qui ont par exemple été le site d'une ancienne industrie du XIXème, et personne ne le sait.

Plus largement, on peut prendre en compte la pluie. C'est bien la pluie pour arroser, mieux que d'utiliser le réseau AEP (parce que sollicitation abusive des ressources par exemple). Mais la pluie est aussi porteuse de toutes les particules polluantes du secteur. Si on a un incinérateur ancienne génération à 10 bornes et des terrains sous les vents dominants, ben les dioxines, on les retrouve sur les tomates.

Et des exemples du même type, il y en a pléthore.

Tout ça pour dire que, oui la conscience écologique dans l'intérêt des générations futures (puisque la généralisation d'une agriculture respectueuse et raisonnée permettra au final de lisser puis de réduire les pollutions résiduelles) mais toujours en ayant à l'esprit un recul critique sur la situation actuelle et sur la qualité prétendue de certains produits. La dégradation de certains pesticides dans le milieu naturel peut prendre un siècle, et je ne vous parle pas de certains produits de cette dégradation, eux mêmes plus nocifs que la substance d'origine.

Je comprends Ryo dans sa démarche vis à vis du  wifi pour prendre un exemple particulier, mais d'un autre côté, mes tendances fatalistes me font dire qu'il faudrait beaucoup de gouttes d'eau pour renverser remplir l'océan. Mais, effectivement, si à l'échelle de son propre lieu de vie, on peut mettre en place des mesures saines qui ne seront pas annulées par l'environnement global du site, je dis banco.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #69 le: 14 Août 2008 à 10:28 »

Excellentes remarque, ma chère Al.

Mon point de vue est le suivant: si chacun faisait un peu, le résultat serait probant. Des gouttes d'eau, comme tu le disais.
Mais l'Etat doit en être un facilitateur sérieux, ce qu'il n'est pas.

Donc, de mon point de vue, je ne peux faire que ce qui est à ma portée, je ne suis pas spécialement militant, il s'agirait plutôt de choix personnels.
Les militants auraient plutôt tendance à me gonfler. Le bio a les limites que tu donnes, effectivement. On a notre jardin, mais entourés d'agriculteurs, le seul fait de ne pas ingrédienter nos plantes nous-mêmes n'est pas une preuve de bio. Juste on peut dire qu'il y a moins d'engrais qu'en d'autres endroits, quoi.

A part ça, la Bretagne, je m'en suis apperçu tout récemment, est une région chanceuse: pas une centrale chez nous. J'en ai vu une près de Chaingy, je me suis senti très mal à l'aise. Chais pas pourquoi, mais ça m'a fait penser aux Simpsons. Et pas en bien; les dangers jsute là, en vrai.

Beurk.

Dans mon coin, y a rien de chez rien. Pas d'usine à proximité, ou alors juste une tannerie, à 30 km, qui pue pas jusqu'ici. Juste des éoliennes, partout. Nos objectifs, ou en tous cas les miens sont clairs et simples: au moins pas être trop pouvoyeur de pollution, et le plus autonome possible (eolien, récup eaux de pluie, solaire éventuellement d'appoint, pourquoi pas une fosse bio, si c'était possible, comme nous en avions parlé...), mais tout ça coute des sous.
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #70 le: 14 Août 2008 à 10:52 »

Citation
Mon point de vue est le suivant: si chacun faisait un peu, le résultat serait probant. Des gouttes d'eau, comme tu le disais.
Mais l'Etat doit en être un facilitateur sérieux, ce qu'il n'est pas.

On commence à voir l'effet des volontés individuelles sur la gestion des déchets et des OM en particulier. Le tri sélectif a mis du temps mais fonctionne aujourd'hui de façon satisfaisante à peu près partout. Conclusion: le recyclage augmente (même si loin d'être optimal), la gestion des CET (décharges) est meilleure (notamment au niveau des impacts sur l'environnement) et le tri est tout simplement rentré dans les moeurs.

Mais au delà de ça, on a un problème de coût à l'échelle individuelle dès lors qu'on exprime la volonté de réaliser des aménagements respectueux, ce qui est ton cas. Certaines réductions d'impôts sont significatives, mais par rapport à un investissement en moyenne supérieur de 15 à 20 % à un investissement en terme de matériaux et techniques classiques, ça ne compense pas.

Et je ne cause pas de la loi de janvier 2008 sur les consommations d'énergie dans les logements existants. Certes, il y a une échéance de mis en conformité, mais à quel prix? Et avec quelles aides? Un prêt à taux zéro? Bien sûr, en plus de l'emprunt pour la maison, c'est... top  ^^;


Citation
Donc, de mon point de vue, je ne peux faire que ce qui est à ma portée, je ne suis pas spécialement militant, il s'agirait plutôt de choix personnels.

Les meilleurs^^ Plus sérieusement, étant souvent en butte à des "militants" sectaires et totalement obnubilés par leur trip boboïsant, rien que par principe, on a envie d'en faire encore moins, tellement leur mauvaise foi et leur aveuglement sont agaçants. Une démarche personnelle est fondée sur un réflexion en amont, sur la base de plusieurs aspects destinés à concilier la qualité de vie saine mais aussi l'intégration pleine et entière dans la société actuelle.

Oui, sinon, pour le voisinage: exemple tout récent => notre voisin a décidé en toute bonne foi de virer les mauvaises herbes de l'impasse commune qui nous sert, à lui, à nous et nos autres voisins, d'accès à nos maisons respectives; de plus il avait décidé de se séparer d'un lierre très envahissant chez lui. Hum.... Pulvérisation de Round-up (l'un des herbicides les plus toxiques sur le marché). Conclusion? Le lierre de la voisine a "cuit" en deux semaines (le pire c'est qu'elle ne sait pas pourquoi, on n'a pas osé lui dire que c'était le voisin qui s'était lâché sur le desherbant), on en avait un sympa nous aussi distant de 6/7 mètres de la zone traitée... mais qui est en train de crever aussi et pire que tout, le mec a balancé son produit sur son propre pied de lierre...à 50 cm de l'ampélopsis qui couvre joliment le mur de la maison de derrière! Ledit ampélopsis est en train de crever aussi (j'ai un peu la haine >_<). Bref, la nappe qui n'est qu'à 3/4 mètres de profondeur a diffusé le round up dans tout le quartier -__-

La bretagne: z'avez un peu des nitrates quand même non?  gnehe Quant à la tannerie, tu sais, le principal problème n'est pas l'odeur (qui au final n'est qu'une nuisance olfactive sans impact sur la santé) mais bien les rejets aqueux. Dans le genre pourri de chez pourri, on a rarement fait mieux qu'une tannerie... même si de nos jours, théoriquement, ils sont censés traiter avec de rejeter. Et puis, bon tu es à 30 bornes, dont niveau impact, tu es globalement à l'abri

Tu parlais de coût... tiens, justement, dans l'environnement magazine de juillet/août, il y a un article sur les piscines biologiques (traitement et désinfection des eaux naturels, via un massif filtrant plantés de roseaux, d'iris etc...). c'est super beau et franchement classe (en plus de ne pas puer le chlore). Et ça coûte en moyenne... 60 000 ¤  ph34r

EDIT: tiens, ryo, tu connais? http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212121759/l-habitat-bio-economique
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #71 le: 14 Août 2008 à 11:05 »


Certaines réductions d'impôts sont significatives, mais par rapport à un investissement en moyenne supérieur de 15 à 20 % à un investissement en terme de matériaux et techniques classiques, ça ne compense pas.
Ben voilà, c'est pourquoi la plupart des bobos ne font que des voeux pieus.

On était parti sur l'investissement de la maison en direct, en faisant des choix. C'est pourquoi on a choisi de faire moins d'entrée, mais mieux, avec la laine de mouton, et la chaux chanvre, ainsi que les poeles.

pour la suite, il faudra attendre soit que je me lance dans de l'auto construction, soit attendre l'économie de thunes.




Citation
Oui, sinon, pour le voisinage: exemple tout récent => notre voisin a décidé en toute bonne foi de virer les mauvaises herbes de l'impasse commune qui nous sert, à lui, à nous et nos autres voisins, d'accès à nos maisons respectives; de plus il avait décidé de se séparer d'un lierre très envahissant chez lui. Hum.... Pulvérisation de Round-up (l'un des herbicides les plus toxiques sur le marché). Conclusion? Le lierre de la voisine a "cuit" en deux semaines (le pire c'est qu'elle ne sait pas pourquoi, on n'a pas osé lui dire que c'était le voisin qui s'était lâché sur le desherbant), on en avait un sympa nous aussi distant de 6/7 mètres de la zone traitée... mais qui est en train de crever aussi et pire que tout, le mec a balancé son produit sur son propre pied de lierre...à 50 cm de l'ampélopsis qui couvre joliment le mur de la maison de derrière! Ledit ampélopsis est en train de crever aussi (j'ai un peu la haine >_<). Bref, la nappe qui n'est qu'à 3/4 mètres de profondeur a diffusé le round up dans tout le quartier -__-

pas glop.
je vais être obligé d'utiliser le round up, meme si j'aime pas, parce que la loi m'impose de cramer tous les chardons. Et les chardons, j'en ai plein. Mais la loi étant ce qu'elle est je vais être contraint de le faire, au round up, quand bien même je suis au bord d'une rivière. C'est pas beau, la vie...?
Citation
La bretagne: z'avez un peu des nitrates quand même non?  gnehe
ouais, moins que par le passé, quand même. Et brita est mon amie  p
Citation
Quant à la tannerie, tu sais, le principal problème n'est pas l'odeur (qui au final n'est qu'une nuisance olfactive sans impact sur la santé) mais bien les rejets aqueux. Dans le genre pourri de chez pourri, on a rarement fait mieux qu'une tannerie... même si de nos jours, théoriquement, ils sont censés traiter avec de rejeter. Et puis, bon tu es à 30 bornes, dont niveau impact, tu es globalement à l'abri

Et elle est en aval par rapport à moi, côté eaux.
Citation
Tu parlais de coût... tiens, justement, dans l'environnement magazine de juillet/août, il y a un article sur les piscines biologiques (traitement et désinfection des eaux naturels, via un massif filtrant plantés de roseaux, d'iris etc...). c'est super beau et franchement classe (en plus de ne pas puer le chlore). Et ça coûte en moyenne... 60 000 ¤  ph34r
killme
Pile ce que je souhaiterais!
mais tu vois c'est ce dont je voulais te causer il y a quelques mois.
Donc ce sera sans doute de l'auto construction.
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #72 le: 14 Août 2008 à 11:09 »

Citation
je vais être obligé d'utiliser le round up, meme si j'aime pas, parce que la loi m'impose de cramer tous les chardons. Et les chardons, j'en ai plein. Mais la loi étant ce qu'elle est je vais être contraint de le faire, au round up, quand bien même je suis au bord d'une rivière. C'est pas beau, la vie...?

Atta, atta: et le désherbage au feu, justement? Sur Bègles (ben voui, forcément, avec Mamère en édile...), ils désherbent les espaces verts au "lance flamme". Enfin, j'appelle ça comme ça, parce que je ne connais pas le terme exact, mais je les ai vu faire et c'est redoutable. Une flamme à ras de terre, parfaitement ciblée qui réduit en cendre en une seconde la moindre mauvaise herbe. Alors, certes, ça n'a rien de définitif mais c'est écolo (et puis j'ai bien l'impression que ça dure et que c'est efficace).
Hors ligne Homme Lionel
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 3 142
Âge : 36
Où : Entre Dombes, Bresse et Beaujolais



« Répondre #73 le: 14 Août 2008 à 11:19 »

ils désherbent les espaces verts au "lance flamme".
J'ai vu des choses dans ce genre dans plusieurs magasin de bricolage, ça à l'air pas mal.
Concernant les désherbants, ils sont tous très toxiques ? Ou juste le RoundUp ?
Hors ligne Homme KiaN
Cynéens
Talking Head
******
Messages: 13 096
Âge : 36
Où : Paris 15ème



WWW
« Répondre #74 le: 14 Août 2008 à 11:21 »

Le Roundup est plus que toxique, c'est le produit horreur phare de Monsanto... cf. le documentaire "Le monde selon Monsanto", c'est terrifiant.
Pages: 1 2 3 4 [5] 6   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.958 secondes avec 22 requêtes.

Google est passé ici 25 Septembre 2018 à 01:20
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.