Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
23 Octobre 2018 à 09:58
Pages: [1] 2 3 4 ... 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Cyna du bio, cyna du nécolo  (Lu 28959 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« le: 18 Novembre 2007 à 10:34 »

Bon,
j 'inaugure un nouveau sujet pour des raisons qui me sont propres, mais qui je l'espère intéresseront de plus en plus de membres du forum.

Alors, évidemment, depuis le temps, vous commencez à me connaître, donc sans doute y a t il deja un sujet sur le theme à côté duquel je serais passé.

C'est possible. C'est même probable.

Auquel cas: pawdon, patwon.

Bref, je m'intéresse depuis que j'ai acheté ma maison à faire un truc pas trop polluant, et même carrément écolo.

Jusqu'ici, ce sont les matériaux auxquels je me suis attaché: maison en pierre, isolation du toit en laine de mouton, isolation en chaux-chanvre pour le reste de la maison....
Là, je vais acheter des panneaux de chamvre pour finir d'isoler une toute petite partie...


Bref, ce qui m'intéresse maintenant, c'est les moyens de production de l'électricité.

Il y a quelques temps, ailleurs, je discutais avec KiaN de l'intérêt d'une journée telle que le 23 octobre, où on vous emande de couper 5 minutes votre électricité.

je trouve toujours que c'est un truc de gogols. C'est pas ça qui va faire avancer le bousin, de mon point de vue.


Donc voilà, jusqu'à présent je me chauffe au poele à bois. Je pense investir dans un nouveau poele d'ici quelques temps (avant cet hiver, en fait). Plus efficace, et plus puissant.

On peut dire que je suis au taquet, jusqu'ici. J'ai juste deux chauffages electriques, un dans la piaule, en cas de gros souci, un dans la salle e bains, en cas de gros soucis aussi, donc ces deux-là ne marchent pas, et un qu'on branche sur prise, une horreur que j'ai récupéré de ma grand mere, mais qui permet e chauffer la cuisine, seule partie non chauffée (et il pèle, dans la cuisine). il me faudra trouver d'autres solutions. Et pour les ampoules, elles sont toutes à économie d'énergie.

Maintenant, les projets à venir:

j'envisage un lagunage pour mes chiottes. Ecolo, peu cher à mettre en oeuvre, l'état va me tomber sur le poil dans l'année pour que je change ma fosse, d'rigine. CE sera avec plaisir, mais hors de question de raquer toute ma vie pour une fosse classique. Epandage avec lagunage, c'est le bien, et je recherche des infos.

Si vous en avez... coucoutoi

Déjà, là, il pleut. je me dis qu'une récup de flotte, ce serait pas du luxe, ne serait-ce que pour approvisionner en flotte chevaux, anes et chiens. Ca, ça va aller vite, c'est relativement peu couteux et facile à mettre en place. Economies en flotte +++

Comme, en Bretagne, il ne pleut que sur les cons, et que nous avons beaucoup de touristes, il pleut relativement fréquemment. le solaire est une option ridicule ) mon sens, très couteuse et peu efficace dans nos contrées.

L'eau, c'est vu,  le soleil c'est vu...reste le vent.
Dans quelques années, j'envisage d'installer une pompe à chaleur, pour gérer le chauffage de toute la maison. Je cherche des infos et des pricx pour comparer.

Pour l'électricité, maintenant, je pense m'équiper tres vite d'une éolienne, pour deux raisons: là aussi, on est pourvu en vent. Dans mon coin, les eoliennes poussent comme des touristes. Il y a donc du vent (CQFD). L'idée est donc viable.

j'habite à quelques centimetres d'une chapelle, pas encore classée, mais qui finira par l'etre. je dois donc agir avant que ce soit le cas. Une éolienne, c'est pas vilain, mais un architecte de France, c'est tres con. Ca vient souvent en bretagne, les architectes de France. Comme touriste, hein.
Et là aussi je cherche des infos.

Je ne créé donc pas, contre toute attente, ce topic pour faire doublon avec "histoire de raconter la sienne" mais pour partager avec toutes les personnes intéressées sur les outils du futur. A savoir, l'autogestion energetique sous toutes ses formes  ;)


Et accessoirement, récupérer des infos rapidement  sifflote
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #1 le: 18 Novembre 2007 à 13:25 »

Bon, l'assainissement c'est mon job (ouais, il faut des spécialistes en boîtes à caca dans ce pays, j'vous promets) je vais au moins te répondre là dessus.

A priori, tu es en assainissement autonome n'est ce pas? Je déduis en outre de ce que tu dis que le dispositif existant est celui d'origine, donc non conforme à la réglementation en vigueur. Genre fosse septique (même pas toutes eaux), ou pire, fosse béton, avec un puisard en aval? Bref, on s'en fout de toute manière, tu vas être obligé de changer tout ça, tôt ou tard.

Avant de prévoir quoi que ce soit comme système, je te suggère de faire ou de faire faire une étude de sol, au droit de l'espace que tu compte réserver pour ton assainissement. Pour l'étude de sol, compte entre 600 et 1000 euros HT. Si tu prends un indépendant du coin, tu peux t'en tirer entre 400 et 500 euros.

L'étude de sol va te permettre de connaître la perméabilité du sol en place, la profondeur de la roche et de la nappe (si existante). A rajouter également la pente du terrain. Grosso merdo (sic), ce sont ces 4 paramètres qui vont orienter ton choix de filière, de manière à ce qu'elle soit conforme à la réglementation (si tu veux, je peux te passer par mail la dernière DTU en vigueur)... et surtout qu'elle fonctionne^^. La superficie disponible aussi est un paramètre à considérer ainsi que ton nombre de pièces principales.

NB: tu peux te passer d'une étude de sol si le SPANC (service public d'assainissement non collectif) de ta commune ne l'exige pas et si la zone où est ta maison a fait l'objet de l'établissement d'une carte d'aptitude des sols au géoassainissement. Tu sauras ça en mairie.

Par ailleurs, renseigne toi également s'il existe un arrêté préfectoral propre à ton département, relatif à l'assainissement non collectif (ANC), lequel arrêté est susceptible d'être plus restrictif que l'arrêté du 6 mai 96 réglementant l'ANC à l'échelle nationale.

Ca, ce sont les préalables requis avant de te lancer dans des travaux qui peuvent être soient inutiles, soient retoqués par l'administration.

Côté écologie, sache que n'importe quel dispositif d'assainissement autonome est "écologique". Pas de consommation électrique, pas de réactifs chimiques (nan parce qu'Eparcyl, c'est quand même de la très grosses connerie, faut le savoir), c'est le sol (en place ou, si la perméabilité est limite, sol rapporté) et les petites bebêtes qui se developpent dedans qui font tout le boulot de l'épuration.

Cas particuliers: si la profondeur de la roche ou de la nappe est très faible, tu peux te retrouver avec un dispositif surélevé (un tertre), et là, à moins d'un dénivelé suffisant, la pompe de relèvement est nécessaire, donc c'est déjà 'achement moins écolo. et en plus, c'est moche.

Par ailleurs, l'assainissement autonome, c'est bien, parce que c'est enterré. Donc, on ne voit rien, et si tu prévois toutes les ventilations rélgementaires, tu n'auras pas de problème d'odeur. Inconvénients, tout roulage de surface sur le dispositif est à proscrire.

nan, parce que ton truc de lagunage là:
1/ ça se voit.
2/ ça pue.
4/ ça prend de la place pour rien.
3/ m'étonnerait que ça passe niveau réglementaire.

L'assainissement autonome, c'est classiquement une fosse toutes eaux de 3 m3 mini (le prétraitement, décantation, etc...) suivi d'un épandage de 3 *15 ml de drains mini. Après c'est la qualité de ton sol qui va définir s'il faut surdimensionner ton épandage ou mettre autre chose qu'un épandage classique (filtre à sable vertical, drainé, non drainé, tertre, etc...). une fosse, ça se vidange tous les 4 ans et ça peut tenir 20 ans à l'aise si tu l'entretiens correctement. Et ça ne coûte rien à part, allez, 150 ¤ HT tous les 4 ans pour la vidange.

NB2: tu seras redevable de la taxe ANC, quelque soit le type de filière que tu choisis.

Donc, à mon sens, l'ANC dit "classique" est tout ce qu'il y a de plus écolo, ça n'est pas emmerdant (re-sic) en terme d'entretien courant, faut pas être plus royaliste que le roi, quoi^^




Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #2 le: 18 Novembre 2007 à 14:23 »

Okay!
merci pour ces infos, Alaya, je regarderai ça avec la miss tout à l'heure et te répondrai à cette occasion.

Je retourne à mon carrelage  ^^;
Hors ligne Homme Diditoff
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 311
Âge : 39
Où : Chanas (38)



« Répondre #3 le: 18 Novembre 2007 à 17:39 »

Chez moi je suis chauffé avec une pompe à chaleur (aérothermie). Pour l'instant j'en suis très content. Installation + matos j'en ai eu pour 6000E.
Niveau consommation il annonce 1kw consommé pour trois restitués. Pour peu que tu ne soit pas très frileux tu consomme vraiment très peu car l'avantage de ces pompes ce que ca chauffe très vite. Concretement, j'ai 90m², en 1/2h le volume est chauffé. Du coup si je fait tourné le chauffage 1H par jour c'est le maxi (après tout dépend de ton isolation).
Hors ligne Homme MCL80
Cynois
Cyntoqué
***
Messages: 424
Où : Ailleurs, loin, très loin



« Répondre #4 le: 18 Novembre 2007 à 17:50 »

Juste une remarque avant de te lancer dans l'assainissement individuel: Vérifies bien que ta commune n'a pas prévu d'installer des égouts sur ton secteur, parceque si c'est le cas, ils t'obligeront à t'y brancher et à déconnecter ton système d'assainissement. Dans ce cas, tu auras investi pour rien?

Pour le reste, et en particulier sur les énergies renouvelables, je pense qu'il faut que tu voies avec des spécialites. N'écartes pas forcément à priori le solaire (pour l'électricité ou l'eau chaude), car on en installe pas mal en Allemagne et aux pays-bas. Certes le rendement est plus faible que sur la côte d'azur, mais pas nul? Après, c'est aussi une question de rapidité de retour sur investissement.

Pour ce qui est de l'éolien, je pense qu'il faut absolument que tu voies un exemple de ce que tu veux installer avant de t'équiper, car certains de ces équipements sont tout de même relativements bruyants. Par contre, même si la chapelle a côté de chez toi n'est pas classée ou inscrite au titre des monuments historiques, il faut voir ce que prévoit le POS/PLU de ta commune (s'il y en a un). Car si c'est interdit, c'est cuit.

Sachant que dans le cas général, si l'éolienne fait moins de 12 mètres de haut, depuis la réforme du permis de construire, il n'y a pas de formalité préalable à la construction. (mais l'obligation de respecter les règles et lois en vigueur tant en matière d'urbanisme que dans les autres demeure. C'est pourquoi il vaut mieux bien se renseigner avant que de se retrouver à tout devoir démolir après coup parcequ'il y avait un PLU ou une ZPPAUP qui l'interdisait.)
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #5 le: 18 Novembre 2007 à 19:08 »

Citation
Juste une remarque avant de te lancer dans l'assainissement individuel: Vérifies bien que ta commune n'a pas prévu d'installer des égouts sur ton secteur, parceque si c'est le cas, ils t'obligeront à t'y brancher et à déconnecter ton système d'assainissement. Dans ce cas, tu auras investi pour rien?
Bien vu.
A noter cependant que théoriquement, le délai de raccordement laissé au propriétaire est de 1 an, reconductible 1 an. Néanmoins, Si l'installation d'assainissement autonome est récente, la mairie peut accroder une dérogation au propriétaire pouvant aller jusqu'à 10 ans, histoire de lui laisser le temps d'amortir son installation ;)
Hors ligne Homme MCL80
Cynois
Cyntoqué
***
Messages: 424
Où : Ailleurs, loin, très loin



« Répondre #6 le: 18 Novembre 2007 à 21:32 »

Certes, mais si l'on sait dès avant les travaux d'assainissement autonome qu'à très brève échéance le réseau d'assainissement arrive, la commune ne sera pas en position de force pour exiger qu'ils soient réalisés s'il y a déjà un embryon d'installation préexistante. ;)

Sinon, pour les toilettes, en matière d'économie d'eau, il y a deux options possibles:
  • prétraîter l'eau de pluie récupérée de la toiture et s'en servir pour l'alimentation de la chasse (avec naturellement une possibilité de basculer sur le réseau d'eau potable en cas de manque de pluies)? Par contre, je ne sais pas ce que pense la DDASS au niveau de ce type d'utlisation des eaux pluviales?
  • Les toilettes sèches. Là, plus d'eau mais un seau de sciure à coté des toilettes, avec comme contrainte de vider le bac des toilettes (réceptacle amovible) régulièrement? C'est particulier comme système, mais on en entend pas mal parler dans l'Ardèche et la Drôme. (Mais on en voit peu!)

Sinon, toujours pour les économies d'eau, un truc tout bête, c'est de mettre en entrée de l'installation un détendeur pour limiter la pression à 3 bar maxi (voir moins si on peut, et si les machines à laver l'acceptent? certains arrivent à descendre à 1,8 bar) Ça préserve la robinetterie (en particulier les joints), et ça peut réduire la consommation de l'ordre de 10%, sans toucher au confort.
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #7 le: 18 Novembre 2007 à 22:51 »

Citation
prétraîter l'eau de pluie récupérée de la toiture et s'en servir pour l'alimentation de la chasse (avec naturellement une possibilité de basculer sur le réseau d'eau potable en cas de manque de pluies)? Par contre, je ne sais pas ce que pense la DDASS au niveau de ce type d'utlisation des eaux pluviales?

No way!  niet

Le réseau d'eau potable à savoir l'eau traitée issue du réseau de distribution publique dans le cas présent, doit être impérativement déconnectée de tout autre réseau intérieur, même si ce dernier canalise de l'eau "censée" être potable. Question de risque d'effet retour dans le réseau public, avec risque de pollution à grande échelle.

Donc si cette solution est choisie, il faut doubler tous les réseaux intérieurs, en veillant à l'impossibilité d'une interconnexion entre les deux (même les clapets anti-retour ne sont pas suffisamment sûrs). Coûts prohibitifs.

Sur l'utilisation des eaux pluviales, à un usage dit sanitaire: la DDASS freine des 4 fers depuis des années vis à vis de la réutilisation des eaux pluviales, même pour les chasses d'eaux de WC. Personnellement, je trouve ça profondément crétin, surtout quand il s'agit d'eaux de toitures (ok, les fientes d'oiseaux, c'est du caca, mais ça vaut pas le caca du toutou sur le trottoir). Néanmoins, cette attitude prévaut pour tout ce qui est lieux accueillant du public. Dans un cadre privé, rien n'empêche de réutiliser nos eaux pluviales comme bon nous semble, pourvu que les deux réseaux soient strictement indépendants, je le répète.

Pour en revenir sur le zonage d'assainissement, je rappelle tout de même qu'un zonage n'est en aucun cas un document de programmation de travaux, à savoir qu'une commune peut décréter que telle ou telle zone sera raccordée au réseau d'assainissement à terme... sans préciser le terme en question  p
Donc, si l'habitation considérée est classée en "zone d'assainissement collectif futur", faut aller voir le maire, l'asticoter pour savoir à quelle échéance c'est prévue, voire demander à consulter le programme d'assainissement (qui lui, ne passe pas à l'enquête publique, mais par contre contient normalement l'échéancier de travaux). S'il s'avère que c'est du moyen terme (genre 2/3 ans), il faut se prémunir contre les exigences du SPANC qui peut demander une réhab' inutile pour le coup. 'ttention donc^^

PS: vous êtes mignons quand même mais me faire écrire des trucs pareils, alors que je remets ça dès demain matin, prout quoi!^^
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #8 le: 19 Novembre 2007 à 07:39 »

BEh merci à tous les deux, déjà, pour toutes ces infos.

Je vais en parler avec mêdême dès qu'on a 5 minutes. Ce soir, donc, ou dans la semaine.

Pour le raccordement au reseau du bled, c'est pas pour demain, dans la mesure où ma maison est située vraiment à la limite extérieure du bourg, et qu'on n'est que deux  ^^;

Ils n'investirons probablement jamais dans un reseau vers chez nous, trop cher.

Par contre, si on me demande de me mettre zaux normes, est ce que je peux leur opposer qu'ils ont qu'a faire venir le reseau juesqu'a chez moi...?  mouais
Hors ligne Femme alaiya
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 638
Âge : 42
Où : Bègles (33)



WWW
« Répondre #9 le: 19 Novembre 2007 à 13:59 »

Citation
Par contre, si on me demande de me mettre zaux normes, est ce que je peux leur opposer qu'ils ont qu'a faire venir le reseau juesqu'a chez moi...?
Non, la commune n'a aucune obligation de desservir sa population en terme d'assainissement collectif, d'autant plus que depuis la loi sur l'eau précédente (1992), l'assainissement autonome est reconnu comme un mode d'assainissement à part entière.

Enfin, si ton secteur n'est pas classé au POS/PLU/ carte communale comme devant être obligatoirement desservi par le réseau, tu l'as dans l'os^^
Hors ligne Homme MCL80
Cynois
Cyntoqué
***
Messages: 424
Où : Ailleurs, loin, très loin



« Répondre #10 le: 19 Novembre 2007 à 19:41 »

Sur l'utilisation des eaux pluviales, à un usage dit sanitaire: la DDASS freine des 4 fers depuis des années vis à vis de la réutilisation des eaux pluviales, même pour les chasses d'eaux de WC. Personnellement, je trouve ça profondément crétin, surtout quand il s'agit d'eaux de toitures (ok, les fientes d'oiseaux, c'est du caca, mais ça vaut pas le caca du toutou sur le trottoir). Néanmoins, cette attitude prévaut pour tout ce qui est lieux accueillant du public. Dans un cadre privé, rien n'empêche de réutiliser nos eaux pluviales comme bon nous semble, pourvu que les deux réseaux soient strictement indépendants, je le répète.


C'est bien ce qui me semblait vérité au-delà du Rhin ne l'est pas en-deça? Comme pour pas mal de choses. rolleyes

Citation
Pour en revenir sur le zonage d'assainissement, je rappelle tout de même qu'un zonage n'est en aucun cas un document de programmation de travaux, à savoir qu'une commune peut décréter que telle ou telle zone sera raccordée au réseau d'assainissement à terme... sans préciser le terme en question  p


Sauf que les zonages, normalement, c'est assainissement individuel et assainissement collectif tout court, non? Si c'est le cas, un propriétaire est, de mon point de vu, à partir du moment où il est en secteur d'assainissement collectif du zonage communal d'assainissement (obligatoire depuis le 31/12/2005 dans toutes les communes en France, qu'elles aient un POS/PLU ou non), fondé d'exiger que le réseau arrive devant sa parcelle. Je vois mal comment la commune pourrait exiger qu'il crée une installation individuelle.

Je viens d'ailleurs de tomber (pour le boulot!) sur une réponse ministérielle à un sénateur qui est très intéressante. Elle indique que pour toutes les constructions nouvelles il faut considérer que les zones U des POS/PLU doivent être desservies par les réseau suffisants et dont l'assainissement. Si ce n'est pas le cas, le permis (ou la déclaration préalable) ne doit pas être délivré, sauf à préciser une échéance ferme de raccordement aux réseaux.

Pour le raccordement au reseau du bled, c'est pas pour demain, dans la mesure où ma maison est située vraiment à la limite extérieure du bourg, et qu'on n'est que deux  ^^;

Ils n'investirons probablement jamais dans un reseau vers chez nous, trop cher.


Fait tout de même le détour en mairie pour vérifier (de toutes façons, avant de faire des travaux importants de bâtiment, réseaux et tout, un petit détour en mairie, c'est toujours préférable. Ils ne savent pas toujours tout, ils se trompent parfois, mais ça peut éviter tout de même un beau paquet de boulettes.) Ça ne coûte rien, et ça peut peut-être te faire économiser pas mal.

Citation
Par contre, si on me demande de me mettre zaux normes, est ce que je peux leur opposer qu'ils ont qu'a faire venir le reseau juesqu'a chez moi...?  mouais


Tout dépend où tu te trouves par rapport au zonage d'assainissement:
  • En zone collectif, tu asticotes le maire comme dit Alaiya pour qu'il te raccorde? Mais tant que tu n'es pas raccordé, tu dois adhérer au SPANC. Ceci dit, celui-ci est sous l'autorité du maire. Donc si tu obtien du maire qu'il installe des égouts jusque chez toi, il ne pourra pas de l'autre côté te demander de faire de gros travaux sur un système d'assainissement individuel.
  • En zone non collectif, pas le choix, tu dois faire les travaux en applicant les méthodes décrites par Alaiya (étude de sol et tout le toutim)? Et payer pour le SPANC.

Au passage, regarde aussi sur le terrain où est la plaque d'égout la plus proche de ta limite de propriété, ça pourra aussi te donner une indication sur la longueur à tirer, et donc la probabilité que dans tous les cas de figure un jour ou l'autre les réseaux arrivent chez toi. (à 100 mètres, tu peux espérer, à 1000 mètres plus trop)
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #11 le: 19 Novembre 2007 à 19:59 »

Ben punaise, merci pour tout ça, ça fait un paquet d'infos deja  mdr

Faudrait que je sorte mon acte de propriété pour me faire une premiere idee
Hors ligne Homme KiaN
Cynéens
Talking Head
******
Messages: 13 096
Âge : 36
Où : Paris 15ème



WWW
« Répondre #12 le: 19 Novembre 2007 à 20:03 »

Je suis sur que tu n'espérais pas autant de retours )
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #13 le: 19 Novembre 2007 à 20:09 »

ah ben carrément.

Cela dit, j'espere aussi que d'autres seront dans le trip "autogestion"
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #14 le: 19 Novembre 2007 à 22:43 »

- Je ne comprends absolument rien à tous ces posts
- Ca parle d'un truc que je ne connais pas du tout (donc pas un truc de geek).
- Et c'est une longue discussion, pas deux posts qui se battent en duel

MERCI !!!

Ca met du baume au coeur......... D
Pages: [1] 2 3 4 ... 6   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.7 secondes avec 21 requêtes.

Google est passé ici 28 Septembre 2018 à 13:10
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.