Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
10 Décembre 2018 à 21:32
Pages: 1 [2] 3 4 5 ... 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Débat sur les 35h...  (Lu 31779 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme Arion
Cynoix
Cynarque
*****
Messages: 7 262
Âge : 38
Où : Paris 19


Cynéen Cynarque Cynique


WWW
« Répondre #15 le: 26 Janvier 2007 à 19:23 »

c'est nawak ce que tu dis, le macon fait ses 35 h et dodo.
Maintenant s'il veut faire du black c est SON problème !

Et s'il n'est pas content de son salaire, bah il repensera aux etudes qu'il n a pas faite, pour x raison, mais souvent pour une mauvaise.
gaspdegasp
De même. Ca tire vachement loin vers la droite ce genre d'idées...   brr
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #16 le: 26 Janvier 2007 à 19:35 »

c'est nawak ce que tu dis, le macon fait ses 35 h et dodo.
Maintenant s'il veut faire du black c est SON problème !

Tu n'as jamais rencontré de maçon.

Citation
Et s'il n'est pas content de son salaire, bah il repensera aux etudes qu'il n a pas faite, pour x raison, mais souvent pour une mauvaise.

Qu'est-ce que c'est que ce vieux stéréotype ?

Bon ca faisait un bout que j'avais pas dit un mot ici, mais etant concerné de trois facons, je vais la ramener un petit peu.
Concernant les macons, etant en train de rénover, j'ai un macon qui intervient. Alors ce n'est que son cas, hein, mais des retours que j'ai c'est plutot commun aux professions du batiment, ce que je vais dire.

D'abord, LK, je trouve que ta remarque, meme si je la suppose un raccourci intellectuel qui n'est pas le fond de ta pensée réelle,c'est quand meme une enorme c*****rie.

Tous les artisans qui interviennent chez moi et ailleurs ne se plaignent pas de ne pas gagner de sous, ils gagnent a priori plutot bien leurs vies, ils ont un paquet de boulot, mais ne se tuent pas a la tache. Le macon travaille ses 35 heures, avec ses employés, certes, d'autres (electriciens, plombier) travaillent plus, mais ne sont pas trop malheureux, a les ecouter. Diplome ou pas, avoir un metier qu'on a le droit d'avoir choisi, a bac + X ou pas, ne mérite pas un jugement de valeur. Tous les artisans ne sont pas des losers du systeme scolaire arrivés là par flemme. Certains ont aussi le choix.

Ma femme est infirmiere. Elle etait au depart a l'hosto, bossait 35 heures (soit disant, y avait des heures sup mais récupérables) et gagnait correctement sa vie, sans plus. Aujourd'hui elle gagne beaucoup plus en libérale, mais fait largement plus de 35 heures par semaines. Donc certes elle en chie, elle fout rien a la maison quand elle bosse et me laisse tout a faire, mais c'est pas grave, elle s'éclate dans son taf, c'est le principal.

Enfin, en tant que formateur hors éducation nationale, j'invite tout le monde a venir exercer le taf une petite semaine, pour se faire une idée. Je fais les 18-20 heures par semaine en face a face (en fait plus souvent 23, 24 h), suis present au boulot 38 heures par semaine, et là je suis ruiné de fatigue. Je suis payé moins cher (1350 nets avec bac + 5, payé au diplome). Y a une pression terrible pour ne pas commettre une bourde qui pourrait nous faire virer (CDI oblige) tout en faisant un boulot, certes gratifiant mais nerveusement usant.

On a moins de vacances que l'EN, mais on en a, celles d'été sont certes trop longues, mais on va pas se plaindre. Je suis a peu pres d'accord sur l'idée d'avoir les profs 35 heures par semaine sur place, mais il leur faut l'infrastructure que nous avons, a savoir un bureau par formateur.

Je veux bien qu'on critique les choses, et que le débat soit constructif, mais taper sur les catégories de boulot c'est n'importe quoi (je ne parle pas que pour LordKraken, que je respecte pour tout ce qu'il a pu dire avant, je trouve son discours au demeurant tres bien tenu, sauf que là y a craquage sur les artisans, selon moi).

Et la poste, c'est des blaireaux? La DDE des faineants? J'entends ce discours de la part de mes troisiemes, et je me bats contre ca. Et eux sont en echec scolaire. Eux on s'arrache pour qu'ils s'en sortent.

Le probleme est qu'on a tendance a considerer que le diplome donne la paye, alors qu'a un diplome donné correspond un métier donné. Point barre. Ce qui concerne le fric est quelque chose de beaucoup plus vague à mon sens. Meme si on gagne plus a l'EN, je prefere quand meme mon taf, c'est un choix, et j'ai tous les diplomes qu'il faut. Suis-je neanmoins un loser?

Edit: ce post n'a ni queue ni tete, il n'est pas du tout travaillé car envoyé sous l'impulsion de la pas jouasse attitude. Je le laisse tel quel quand meme, en esperant que personne soit blessé.
Hors ligne Fuu-chan
Cynoix
Cygneur
****
Messages: 3 863
Âge : 49
Où : Là où les grands arbres murmurent ^^


So I'm a fangirl. Got a problem with that, dear?


WWW
« Répondre #17 le: 26 Janvier 2007 à 20:39 »

Mais je persiste à dire qu'en Belgique, obtenir ce boulot est beaucoups trops façile.
C'est facile, parce qu'ils n'arrivent pas à avoir assez d'étudiants qui sortent des filières adéquates avec les diplômes adéquats. Peu ont aujourd'hui les titres requis. Je les ai, je ne les utiliserai jamais, sauf en cas de réelle détresse et impossibilité de retrouver un emploi, si par malheur je devais perdre le mien.
Aux abois, les autorités n'ont d'autre choix que d'accepter ceux qui veulent venir et qui pourraient peut-être correspondre. Sinon, il n'y aura plus personne dans les écoles. On en est là.

Et j'oubliais dans mon décompte non officiel des heures de travail les soirées spaghettis, les samedi boudin grillé et fancifère (ah, c'est fou ce que  les profs aiment jouer aux mendiants et aux amuseurs publics pour récolter du fric pour entrentenir les écoles, c'est leur job, oui oui...), les réparations des locaux pendant les vacances, les permanences pour les inscriptions pendant les vacances, les sessions de préparations aux deuxième sessions, qu'on essaie de faire prester auxprofs pendant les vacances d'été. Tout ça bien entendu bénévolement, ça va de soi.

Enfin, bref, je me doute bien que tu ne méprises pas les profs. Mais j'ai vu trop de gens qui avaient un discours puant et débile, et qui n'avaient pas la moindre idée de ce que ça peut être d'être prof, alors j'ai tendance à réagir au quart de tour sur ce sujet. P

Fuu-chan.

Posté: 26 Janvier 2007 à 20:26

Greald Dahan a piégé Segolène Royal mercredi, en imitant Mr Charest, premier ministre du Canada ; pendant cette conversation, Mme Royal a fait une "bourde" (en disant que les français aimeraient bien que la Corse soit indépendante, donc que ça pourrait bien être le cas du Québec) ^^;
Oui, oui....

Ca va finir par se voir, que la droite a décidé que cette campagne se ferait dans un caniveau et que tous les coups étaient permis. Tiens, comment ce brave humoriste a-t-il réussi à contacter Ségolène Royal? Elle laisse ses numéros privés et ses lignes directes dans l'annuaire, maintenant? Bizarrement, ça m'étonnerait. Ah, c'est fou ce qu'on peut faire quand on joue avec les manettes de la place Bauvaux!

Enfin, bref, sans intérêt, comme d'habitude. On va faire un foin de cette affaire, on sait. on va dire qu'elle est conne, qu'elle a pas d'idée, on sait.

Finalement, je me dis qu'ils n'ont qu'à continuer, tous ces porteurs de seaux de merde, ça finira par se retourner contre eux. Je n'aime pas Ségolène Royal en tant que personne, et pas mal de ses idées sur le plan sociétal ne me conviennent pas. Mais à force de jouer ce jeu minable, la droite est arrivée à me la rendre sympathique. Génial. Continuez, les mecs, je ne dois pas être la seule. Vous finirez par la faire gagner, allez, encore un effort. Demain, demandez-lui combien il y a de poils de chien dans les tapis de l'Elysée, à mon avis elle va bafouiller et ne pourra pas répondre. Allez! A l'attaque!

Fuu-chan.
Hors ligne Athenae
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 2 454
Âge : 40
Où : Olympe



« Répondre #18 le: 26 Janvier 2007 à 21:31 »

Kraken a lancé un pavé dans la mare on dirait...bon çà a au moins eu l'avantage de rameuter des nouveaux entrants sur ce topic...qui commençàit à tourner en rond entre Truhania, Kraken, moi ^^; et quelques autres exités
Hors ligne LordKraken
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 630



WWW
« Répondre #19 le: 26 Janvier 2007 à 22:59 »

Citation
On voit bien que tu parles sans savoir toi...
T'as grandi dans un milieu de cadres sup, non ?

C'en est presque gerbant.

Mes parents étaient commerçants durant ma scolarité, et j'allais les aider tous les samedi, de 8h à 20h, gratuitement cela va sans dire. Du coup il ne me restait plus que le dimanche pour me taper mes 5 exos de math hebdomadaires etc. etc. et pour essayer d'avoir une vie d'ado normale. Bref ca ne m'a pas empêché de réussir mes études même si voila j'aurais bien voulu aller m'amuser le we. Mais voila mes parents faisant à cette époque plus de 80h par semaine, je trouvais ca normal de les aider.

Donc ton coup du gerbant, tu sais quoi ? Tu te le repack bien prodond dans l'estomac.

Citation
De même. Ca tire vachement loin vers la droite ce genre d'idées...

Ca ne tire ni a droite ni a gauche, c'est juste que j'en ai marre de voir des gens se plaindre et se morfondre sur leur sort alors qu'on est tous responsable de ce que l'on est. Franchement, combien d'étudiants doivent travailler à coté pour se payer, et le loyer, et la bouffe ? Des milliers et peut être plus même, qui ferment leur gueule, bossent comme des fous pendant 5-6 ans avec des rythmes incroyables, mais qui a la fin y arrivent.

Alors maintenant quoi ?
Je dois plaindre monsieur le maçon qui gagne le smic parce que celui n'a pas voulu faire d'études ?
Je dois plaindre le fonctionnaire de base qui fait ses 34h59mn et 59 sec pour se tirer pile poil a l'heure du bureau ?

Et puis quoi encore ?

Un mec au smic gagne une misère on est d'accord, alors si le gars bosse en plus pour "arrondir" ses fins de mois comme on dit ( comprendre bosser au black dans la plupart des cas), franchement je n'y trouve rien a redire, même si ce faisant, il gruge l'état. Au moins il se bat pour une vie meilleure.

Maintenant qu'il se plaigne de son salaire de base, non, je ne suis pas d'accord du tout. Ce serait une injustice flagrante pour tout ceux qui ont étudié dans des conditons parfois très difficiles. Pour moi c'est un peu la cigale et la fourmi cette histoire. Et je suis du côté de la fourmi, comme Monsieur de la Fontaine.

Citation
Kraken a lancé un pavé dans la mare on dirait...bon çà a au moins eu l'avantage de rameuter des nouveaux entrants sur ce topic...qui commençàit à tourner en rond entre Truhania, Kraken, moi  et quelques autres exités


Je n'ai pas l'impression d'avoir dit quelque chose d'effroyable et de toute façon, je me refuse à employer la langue de bois. Maintenant je préfèrerai qu'on me répondre par des arguments, même s'ils sont bateau (les pauvres ouvriers ce n'est pas de leur faute s'ils n'ont pas pu faire d'études, etc. / Non? et comment font tous ces étudiants sans le sou hein ?), plutôt qu'on me sorte les sempiternelles réflexions de gauchistes reac.


Citation
Ca va finir par se voir, que la droite a décidé que cette campagne se ferait dans un caniveau et que tous les coups étaient permis. Tiens, comment ce brave humoriste a-t-il réussi à contacter Ségolène Royal? Elle laisse ses numéros privés et ses lignes directes dans l'annuaire, maintenant? Bizarrement, ça m'étonnerait. Ah, c'est fou ce qu'on peut faire quand on joue avec les manettes de la place Bauvaux!

Tu as des preuves ? Ah c'est le vilain sarko-facho qui a lancé les RG sur la trace de Ségolène pour récupérer son numéro de portable afin de le donner à Gerald Dahan...  ph34r
Hors ligne Homme Atlas
Cynois
Cyboulon
**
Messages: 17
Âge : 40
Où : Lutèce


Koshô Staïle


« Répondre #20 le: 26 Janvier 2007 à 23:50 »

Citation
On voit bien que tu parles sans savoir toi...
T'as grandi dans un milieu de cadres sup, non ?

C'en est presque gerbant.

Mes parents étaient commerçants durant ma scolarité, et j'allais les aider tous les samedi, de 8h à 20h, gratuitement cela va sans dire. Du coup il ne me restait plus que le dimanche pour me taper mes 5 exos de math hebdomadaires etc. etc. et pour essayer d'avoir une vie d'ado normale. Bref ca ne m'a pas empêché de réussir mes études même si voila j'aurais bien voulu aller m'amuser le we. Mais voila mes parents faisant à cette époque plus de 80h par semaine, je trouvais ca normal de les aider.

Donc ton coup du gerbant, tu sais quoi ? Tu te le repack bien prodond dans l'estomac.

Et quoi ? ça te donne le droit de cracher sur les maçons sous prétexte que tu as eu cette expérience là ? Mais combien de personne n'ont même pas eu la chance d'avoir des parents derrière soi, de faire et/ou finir leurs études, comme toi ?  Je ne dis pas que ça n'a pas été la joie, mais dis-toi bien que tu trouveras (malheureusement) toujours pire. Certes, tu es en droit de réagir, masi de là à enfoncer le type qui est maçon en balançant des idées reçues, non. 

Le réac n'est pas celui qu'on croit.

Citation
Maintenant qu'il se plaigne de son salaire de base, non, je ne suis pas d'accord du tout. Ce serait une injustice flagrante pour tout ceux qui ont étudié dans des conditons parfois très difficiles. Pour moi c'est un peu la cigale et la fourmi cette histoire. Et je suis du côté de la fourmi, comme Monsieur de la Fontaine.

Qu'est ce que tu connais du parcours scolaire de quelqu'un qui est maçon ? Pour toi, ce sont tous des grosses flemmasses qui font ce métier par dépit, parce qu'ils n'ont pas poussé assez loin leurs études par manque de motivation ? Tu peux prétendre connaître le parcours de tous les maçons de France donc, en balançant des généralités comme ça ? Chapeau.

Cela me rappelle exactement le genre de discussion vues sur les gens qui pourissent les profs sans connaitre leurs vécus et/ou leurs parcours : "Les profs c'est des flemmards", "Les profs toujours en vacances", je t'en passe et des meilleures...

Relis-toi. Et mets un peu d'eau dans ton vin.

(à peine arrivé...  ^^;)
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #21 le: 27 Janvier 2007 à 00:04 »

Je crois que l'exemple du maçon n'était pas forcément bien trouvé ; en l'occurence, c'est tout de même un métier difficile car avec une forte composante physique, et j'en serais personnellement bien incapable.
Mais je vois tout de même bien de quoi veut parler Lord Kraken. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas de fric que l'on ne peut pas réussir de grosses études ; et l'inverse est aussi vrai. Je peux même vous donner des exemples précis.

Un couple que je connais, leurs parents les ont lâchés quand ils se sont mariés, à 18 ans. La femme a été obligée de travailler comme une forcenée pour tout payer (loyer, etc...) tandis que son mari faisait médecine ; quand il a eu fini et qu'il a commencé à gagner de l'argent, elle est allée faire ses études à son tour, en pharmacie (oui, je sais, toujours le même milieu ^^'), alors qu'elle avait 30 ans. Non seulement je trouve que cela démontre un courage rare, mais que c'est aussi une magnifique preuve d'amour mutuel.
D'un autre côté, j'ai un ami dont les parents payent l'ISF (mais ils s'en foutent, ils sont de gauche). Il a tenté plusieurs études différentes, se plantant lamentablement à chaque fois parce qu'il ne foutait rien (trop d'animes) ; et comme il se sent supérieurement intelligent par rapport à la moyenne (ce qu'il est, à n'en pas douter), il refuse d'essayer de faire un métier manuel (de toute façon, je l'en sais incapable). Ses parents sont aujourd'hui prêts à l'entretenir, sans qu'il travaille  -_-

Les études, c'est aussi une question de volonté  ;)
Hors ligne Homme Bilal
Cynois
Cygneur
****
Messages: 1 538
Âge : 33
Où : Bruxelles


Tête en l'air


« Répondre #22 le: 27 Janvier 2007 à 00:12 »

Mais je persiste à dire qu'en Belgique, obtenir ce boulot est beaucoups trops façile.
C'est facile, parce qu'ils n'arrivent pas à avoir assez d'étudiants qui sortent des filières adéquates avec les diplômes adéquats. Peu ont aujourd'hui les titres requis. Je les ai, je ne les utiliserai jamais, sauf en cas de réelle détresse et impossibilité de retrouver un emploi, si par malheur je devais perdre le mien.
Aux abois, les autorités n'ont d'autre choix que d'accepter ceux qui veulent venir et qui pourraient peut-être correspondre. Sinon, il n'y aura plus personne dans les écoles. On en est là.

Le problème n'est pas qu'on engage des personnes qui ne sont pas à la base des profs, mais qu'on laisse des personnes qui n'ont jamais entendu parlé de pédagogie de leurs vies...

Il n'y a pas si longtemps quand j'étais en secondaire, la moitié des profs étaient "d'article 20", et certains d'entres eux étaient aussi doués que ma grand mère... Une pensé à mon prof de physique que j'ai eu un an, ancien "Ingénieur civil", mais qui ne savait pas parler correctement français.
J'ai longuement discuté avec un éducateur et un autre "vrai" professeur, et c'est un véritable problème, on accueil parfois n'importe quoi, et qu'on ne peut pas les virés même s'ils font n'importe quoi... Alors attention Fuu, mon avis est nuancé sur la question, je ne pense pas que tous ces profs "d'article 20" sont de mauvais enseignants... Mais il y a tellement pénurie qu'on en est arrivé au problème que je cite au dessus.

Citation
Et j'oubliais dans mon décompte non officiel des heures de travail les soirées spaghettis, les samedi boudin grillé et fancifère (ah, c'est fou ce que  les profs aiment jouer aux mendiants et aux amuseurs publics pour récolter du fric pour entrentenir les écoles, c'est leur job, oui oui...), les réparations des locaux pendant les vacances, les permanences pour les inscriptions pendant les vacances, les sessions de préparations aux deuxième sessions, qu'on essaie de faire prester auxprofs pendant les vacances d'été. Tout ça bien entendu bénévolement, ça va de soi.

Je mettais le doigt sur ça il y a pas si longtemps sur ce topic, le manque de moyen dans l'enseignement... Pendant qu'on dillapide les biens public dans les autres services, on laisse les écoles secondaires sans moyens.

Citation
Enfin, bref, je me doute bien que tu ne méprises pas les profs. Mais j'ai vu trop de gens qui avaient un discours puant et débile, et qui n'avaient pas la moindre idée de ce que ça peut être d'être prof, alors j'ai tendance à réagir au quart de tour sur ce sujet. P

Je ne t'en veux pas tu sais ;) Tant que la discution est constructive, je suis là ^^
Hors ligne Homme Atlas
Cynois
Cyboulon
**
Messages: 17
Âge : 40
Où : Lutèce


Koshô Staïle


« Répondre #23 le: 27 Janvier 2007 à 00:20 »

Ah tiens, j'avais lu en diagonale, le sujet chaud "profs" a déjà été abordé.  gnehe

Ce qui prouve bien qu'on peut parler de sujets "sensibles" sans balancer des vérités établies. <_<

Hors ligne Homme bleu nuit
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 2 073
Âge : 36
Où : brive-Limoges


voilà un bon temps pour un bombardement


WWW
« Répondre #24 le: 27 Janvier 2007 à 03:05 »

En tous cas, donc, quitte à apprendre le Flamand, si j'ai pas le CAPES. Je sais où je vais l'année prochaine !  coucoutoi
Hors ligne Hiei-
Cynoix
Cygneur
****
Messages: 3 261


« Répondre #25 le: 27 Janvier 2007 à 04:23 »

Le maçon n'a peut être pas "pu" faire de longues études non plus.

Ca ne tombe pas tout cuit dans le bec.

Quand tu habites une grande ville (ou assez grande), comme certaines de mes connaissances (qui habite dans la région parisienne, à Lyon, où ce genre de trucs), le problème des études ne se posent pas, tu rentres chez tes parents le soir et basta.

Je prendrai mon cas au pif, même si je ne me plains pas, ma vie est ce qu'elle est, et je la trouve plutôt pas mal malgré cela, j'habite dans un coin perdu de la campagne, la fac se trouve à 70km, si tu veux rentrer tous les soirs chez toi, ça fait 150km aller-retour, c'est pas faisable à moins de se détruire la santé (partir à pas d'heure, rentrer à pas d'heure, etc...)

Il y a les locations sur place, et oui, ils donnent même des bourses pour couvrir les frais, d'ailleurs j'étais "éligible" pour les bourses, mais il y avait un problème.

Les bourses sont données fin Novembre ou un truc du genre, et tu rentres début Octobre, ce qui fait que tu dois tout avancer : "Bouquins, Loyer, EDF, Gaz, Bouffe, Transports jusqu'à la FAC". Et tu ne peux pas dire, je vais chercher un boulot pour payer tout ça, tu ne trouves pas un boulot en une demi-journée (même un petit le soir), et même si par chance c'était le cas, tu es payé à la fin du moins comme tout le monde, donc cf plus bas.

En plus, ceux chez qui tu loues, si tu leurs dis, euh... j'ai pas de quoi filer ni la caution ni le loyer, mais z'inquiéter pas, je vais trouver un boulot une fois arrivé sur place, ils vont "poliment" de dire d'aller voir ailleurs.

Alors dans ce cas, à part avoir des parents assez aisés, ou au moins ayant un minimum d'argent de côté pour assurer tout ce qu'il y a à avancer, c'est rapé.

Voilà, c'était ma réponse à un truc que je trouve "débile" et que j'entends souvent, "celui qui ne fait pas d'études, c'est car il est feignant, donc c'est de sa faute, donc qu'il se démerde !"

En plus perso, on était 3 chez moi donc même si ça avait été possible pour moi, ce qui n'était pas le cas mais prenons l'hypothèse, je n'en aurais sûrement pas fait quand même, car ça me l'aurait foutu mal de faire un truc que mes frères n'ont pas pu faire, mais bon de toute façon, l'occasion ne s'est pas présenté.

Ma seule possibilité, c'était un BTS, ce n'était qu'à 20km, c'était possible de prendre le bus sans problème (mon lycé était à 12-13), mais bon, z'on préféré prendre en autre, un type qui avait 5 de moyenne général et de mauvaises appréciations, et en recaler certains qui avaient 12 et de bonnes appréciations, allez savoir pourquoi, "doit avoir une gorge profonde comme on dit !"

Voilà pour mon "aparté".


Posté: 27 Janvier 2007 à 04:20

Citation
Fuu-chan > Dahan a aussi piégé Sarkozy et Raffarin.

Je confirme, et bien d'autres.

Il l'a même fait avec l'équipe de France en se faisant passer pour je sais plus qui ? (Un des proches de Chirac je crois, ou quelque chose du genre). Le truc de leur dire de se mettre la main sur le coeur, ce qu'ils ont fait d'ailleurs  mdr

A mon avis, c'est juste qu'il doit avoir un carnet de téléphone très fourni vu son métier ^^
Hors ligne Homme Truhania
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 637
Âge : 43
Où : Bouches du Rhône


Darn yer riddles, ya saucy female! What d'ya mean?


« Répondre #26 le: 27 Janvier 2007 à 08:04 »

Je crois que l'exemple du maçon n'était pas forcément bien trouvé ; en l'occurence, c'est tout de même un métier difficile car avec une forte composante physique, et j'en serais personnellement bien incapable.

Je ne suis pas d'accord avec toi ne serait-ce que parce que l'exemple du maçon c'est moi qui l'ait sorti pour illustrer les différences de pénibilité des métiers et comme pouvant à mes yeux justifier un départ à la retraite avancé comparé par exemple à la pénibilité d'un travail d'ingénieur.

Je pense donc qu'il était bien choisit, car même s'il y a du stress psychique dans le métier d'ingénieur, celà ne raccourcit pas la vie ni ne cause des problèmes de santé comme le métier de maçon.
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 42
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #27 le: 27 Janvier 2007 à 08:42 »

Citation
On voit bien que tu parles sans savoir toi...
T'as grandi dans un milieu de cadres sup, non ?

C'en est presque gerbant.

Mes parents étaient commerçants durant ma scolarité, et j'allais les aider tous les samedi, de 8h à 20h, gratuitement cela va sans dire. Du coup il ne me restait plus que le dimanche pour me taper mes 5 exos de math hebdomadaires etc. etc. et pour essayer d'avoir une vie d'ado normale. Bref ca ne m'a pas empêché de réussir mes études même si voila j'aurais bien voulu aller m'amuser le we. Mais voila mes parents faisant à cette époque plus de 80h par semaine, je trouvais ca normal de les aider.

Donc ton coup du gerbant, tu sais quoi ? Tu te le repack bien prodond dans l'estomac.


Il n'empeche que tu parles sans savoir, pour les exemples que tu cites. Notre propre expérience n'est jamais exemplaire, il faut regrouper les infos pour au moins avoir une petite idée de la réalité.

Citation
Citation
De même. Ca tire vachement loin vers la droite ce genre d'idées...

Ca ne tire ni a droite ni a gauche, c'est juste que j'en ai marre de voir des gens se plaindre et se morfondre sur leur sort alors qu'on est tous responsable de ce que l'on est. Franchement, combien d'étudiants doivent travailler à coté pour se payer, et le loyer, et la bouffe ? Des milliers et peut être plus même, qui ferment leur gueule, bossent comme des fous pendant 5-6 ans avec des rythmes incroyables, mais qui a la fin y arrivent.


Qu'on soit responsable de ce que l'on est, pas sûr, par contre, faire avec ce qu'on a, d'accord. Je suis globalement de ton avis sur l'idée qu'il ne sert à rien de se plaindre, de se morfondre sur ses difficultés et d'aller pleurer à l'Etat. Il faut faire avec ce qu'on a et se défoncer pour avoir mieux. C'est un peu à l'américaine, cette manière de percevoir, mais l'égalité entre individus est un leurre entretenu par la société elle-même. Tout au plus les organismes sociaux peuvent-ils permettre une relative équité entre individus, en leur offrant les mêmes chances. Là, oui, il ne sert à rien de pleurer, mais plutot de faire en sorte de s'offrir une belle vie.

Citation
Alors maintenant quoi ?
Je dois plaindre monsieur le maçon qui gagne le smic parce que celui n'a pas voulu faire d'études ?
Je dois plaindre le fonctionnaire de base qui fait ses 34h59mn et 59 sec pour se tirer pile poil a l'heure du bureau ?

Et voilà, c'est reparti. C'est ça qu'on te reproche. Tu tiens un discours ultra réac en deux lignes. Je me doute qu'il y a surement au débotté un ou deux macons qui se plaigne de pas gagner sa vie, mais je ne crois pas que ce soit seulement relatif à son niveau d'études, mais surement aussi au fait qu'il ne foute rien, vu le boulot qu'il y a en ce moment dans le batiment.
Je veux bien croire qu'il y ait des fonctionnaires faineants, mais le probleme, c'est qu'à mon avis c'est pas "le fonctionnaire de base, et c'est là que le bas blesse: tu véhicules ici des idées qui puent. Je traduis ton discours: le fonctionnaire de base est un tire-au-flanc. Je trouve que ce discours sent le caca de mâtin napolitain, si tu me permets (ou pas d'ailleurs).

Citation
Un mec au smic gagne une misère on est d'accord, alors si le gars bosse en plus pour "arrondir" ses fins de mois comme on dit ( comprendre bosser au black dans la plupart des cas), franchement je n'y trouve rien a redire, même si ce faisant, il gruge l'état. Au moins il se bat pour une vie meilleure.



Ca se discute...Efficacité.

Citation
Maintenant qu'il se plaigne de son salaire de base, non, je ne suis pas d'accord du tout. Ce serait une injustice flagrante pour tout ceux qui ont étudié dans des conditons parfois très difficiles. Pour moi c'est un peu la cigale et la fourmi cette histoire. Et je suis du côté de la fourmi, comme Monsieur de la Fontaine.


Là non plus je ne suis pas de ton avis. Tu pars du postulat qu'on fait des études "pour s'en sortir". J'estime qu'on fait des études "pour aller vers le métier qu'on désire". Dans la réalité, je pense que ceux qui font des etudes ont le sentiment de le faire par choix, ceux qui n'en ont pas fait estime qu'elles permettent de s'en sortir. Vaste débat.
Le fait de ne pas être bac+ n'est pas forcement la preuve d'une faineantise, ca peut etre un choix, et là encore ton discours se droitise monarchise dans la mesure où tu fais une dichotomie tres dangereuse entre le pauvre non diplomé faineant et le riche diplomé travailleur. Oscar t'aurait décapité elle-meme!

Tu stigmatises le maçon non diplomé fainéant et le fonctionnaire fainéant. Il y en a, certes...une minorité. J'en ai rencontré une dans le milieu enseignant, une plaie. Mais une seule en dix ans. Au passage, pour etre macon, il faut au moins un CAP, on peut aussi y acceder par un BEP, un BAC PRO....va savoir, si ca se trouve il y a meme un BTS!

Contrairement à toi, et dans une société idéale, je le précise, le macon gagnerait sa vie correctement parce qu'il s'explose la santé dans son métier, le blaireau qui chope des escarres sur son fauteuil gagnerait bien sa vie aussi parce qu'il se chope justement des escarres ses diplomes l'ayant amené là, et parce qu'il a les diplomes qui montrent qu'il s'est bien arraché. Mais nous ne sommes pas dans une société idéale. Malgré tout, le macon qui bosse gagne bien sa vie, malgré tout, le fonctionnaire de base n'est pas une grosse feignasse et ne se barre pas pile poil a l'heure du gouter, et certains surdiplomés profitent de leurs places pour en faire le moins possible.



Mais surtout, ce que je n'aime pas dans ton discours sur le maçon, ce qui me fait bondir, c'est qu'on pourrait tres bien le remplacer par "agriculteur". Or des agris, j'en forme (bep, bac pro, bts....), j'ai des collègues dans d'autres etablissements, qui forment des futurs emplyés du batiment, et ton discours, là, c'est le leur, aux élèves. C'est celui qu'ils apprennent de la bouche des autres. Ils se considerent comme des ratés, sont considérés par des ratés par des connards qui tiennent le meme discours que toi maintenant, alors qu'ils se défoncent pour réussir le métier QUI LEUR PLAIT, meme s'il est pas super bien payé, meme s'ils vont en chier toute leur vie.

Et c'est CA que je trouve inadmissible dans ton discours, et qui me mets hors de moi.


Citation
Citation
Kraken a lancé un pavé dans la mare on dirait...bon çà a au moins eu l'avantage de rameuter des nouveaux entrants sur ce topic...qui commençàit à tourner en rond entre Truhania, Kraken, moi  et quelques autres exités


Je n'ai pas l'impression d'avoir dit quelque chose d'effroyable et de toute façon, je me refuse à employer la langue de bois. Maintenant je préfèrerai qu'on me répondre par des arguments, même s'ils sont bateau (les pauvres ouvriers ce n'est pas de leur faute s'ils n'ont pas pu faire d'études, etc. / Non? et comment font tous ces étudiants sans le sou hein ?), plutôt qu'on me sorte les sempiternelles réflexions de gauchistes reac.


Je ne trouve pas qu'il ai mis un pavé dans la mare, ni qu'il a un discours de langue de bois. Mais il parle des ouvriers sans connaitre le parcours nécessaire à leur formation.
Il n'y a plus de métier sans diplome, ou tres peu. LordKraken ne le sait pas et tient le discours d'un membre de la société des années 60, ce qui en soi n'est certes pas grave, mais un peu ridicule. Je suis d'accord avec lui sur bien des points, bien souvent, mais j'estime que quand on fait une erreur dans son discours, on peut au moins l'admettre, la corriger et continuer a tenir un discours de qualité.

Pour finir, on parle de réac de droite, et de démago de gauche, dans le cas présent. Je ne te demande pas d'etre langue de bois, réac ou démago, je pense que tu l'as bien compris. Je te demande de bien vouloir dialoguer avec autrui, ce que manifestement tu ne fais pas.

Citation
Ca va finir par se voir, que la droite a décidé que cette campagne se ferait dans un caniveau et que tous les coups étaient permis. Tiens, comment ce brave humoriste a-t-il réussi à contacter Ségolène Royal? Elle laisse ses numéros privés et ses lignes directes dans l'annuaire, maintenant? Bizarrement, ça m'étonnerait. Ah, c'est fou ce qu'on peut faire quand on joue avec les manettes de la place Bauvaux!

Tu as des preuves ? Ah c'est le vilain sarko-facho qui a lancé les RG sur la trace de Ségolène pour récupérer son numéro de portable afin de le donner à Gerald Dahan...  ph34r
[/quote]

Ouais là je suis d'accord. C'est pas la droite qui est en train de mettre la campagne dans le caniveau, c'est les médias. En 2002, ils ne discouraient que sur l'insécurité, on a vu le résultat. Ce sont les médias qui posent le plus souvent les questions aux politiques. Ce sont les médias qui piegent les politiques. Mais ils le font a chaque campagne, maintenant, on va finir par s'habituer et ne plus avoir besoin de "gel intime" dans pas longtemps.

Je trouve même limite de bonne guerre (quoiqu'un peu facile) de la part de Sarko de s'en servir pour démolir Royal. Maintenant, on ne m'otera pas de l'idée que les places auraient pu etre inversées, et que Sarko aurait pu faire exactement la meme sortie sans se savoir écouté par des millions de gens (des milliers, pardon, c'est rire et chanson, non?)

Je trouve la réaction de la gauche tres saine, dans la mesure ou il prenne ca a la déconne.

Posté: 27 Janvier 2007 à 08:37

Je crois que l'exemple du maçon n'était pas forcément bien trouvé ; en l'occurence, c'est tout de même un métier difficile car avec une forte composante physique, et j'en serais personnellement bien incapable.

Je ne suis pas d'accord avec toi ne serait-ce que parce que l'exemple du maçon c'est moi qui l'ait sorti pour illustrer les différences de pénibilité des métiers et comme pouvant à mes yeux justifier un départ à la retraite avancé comparé par exemple à la pénibilité d'un travail d'ingénieur.

Je pense donc qu'il était bien choisit, car même s'il y a du stress psychique dans le métier d'ingénieur, celà ne raccourcit pas la vie ni ne cause des problèmes de santé comme le métier de maçon.

Truhania, certes c'est toi qui a lancé l'exemple, mais ce n'est pas toi qui a dit que c'etait une feignasse incapable de bosser pour des études, et c'est ce qui est critiqué ici.

Citation

Posté: 27 Janvier 2007 à 04:20[/size]
Citation
Fuu-chan > Dahan a aussi piégé Sarkozy et Raffarin.

Je confirme, et bien d'autres.

Il l'a même fait avec l'équipe de France en se faisant passer pour je sais plus qui ? (Un des proches de Chirac je crois, ou quelque chose du genre). Le truc de leur dire de se mettre la main sur le coeur, ce qu'ils ont fait d'ailleurs  mdr

A mon avis, c'est juste qu'il doit avoir un carnet de téléphone très fourni vu son métier ^^


C'était pour Chirac lui meme qu'il s'etait fait passer.
Hors ligne Gemini
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 1 189
Âge : 33
Où : Arcadie



WWW
« Répondre #28 le: 27 Janvier 2007 à 10:04 »

Quand tu habites une grande ville (ou assez grande), comme certaines de mes connaissances (qui habite dans la région parisienne, à Lyon, où ce genre de trucs), le problème des études ne se posent pas, tu rentres chez tes parents le soir et basta.
Quand je parle de gens qui ont été lâchés par leurs parents, il y a de fortes chances pour que ces personnes ne puissent pas habiter chez papa et maman, tu ne crois pas ?  -_-
Hors ligne Homme omnislash
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 1 081
Âge : 40
Où : Montpellier


Garou Warrior


WWW
« Répondre #29 le: 27 Janvier 2007 à 10:23 »

Et voilà, c'est reparti. C'est ça qu'on te reproche. Tu tiens un discours ultra réac en deux lignes. Je me doute qu'il y a surement au débotté un ou deux macons qui se plaigne de pas gagner sa vie, mais je ne crois pas que ce soit seulement relatif à son niveau d'études, mais surement aussi au fait qu'il ne foute rien, vu le boulot qu'il y a en ce moment dans le batiment.
Je veux bien croire qu'il y ait des fonctionnaires faineants, mais le probleme, c'est qu'à mon avis c'est pas "le fonctionnaire de base, et c'est là que le bas blesse: tu véhicules ici des idées qui puent. Je traduis ton discours: le fonctionnaire de base est un tire-au-flanc. Je trouve que ce discours sent le caca de mâtin napolitain, si tu me permets (ou pas d'ailleurs).

+1, Ryo
Qui peut reprocher au fonctionnaire de faire ses 35 heures et cassos ? Tu sais combien sont payées les heures sup dans la fonction publique ? 0,00 ¤/heure. Kraken, tu connais des gens qui aiment travailler pour rien ? Et attention, hein, je te parle pas de faire un boulot que tu aimes, je te parles de bosser pour l'Etat, avec toute la reconnaissance que ça implique de la part de ta hiérarchie (aucune) ou de la part des administrés (pas plus). Alors s'il te plaît ne viens pas critiquer et INSULTER ceux dont tu ne connais pas les conditions de travail, car malgré ce que tu peux croire, il y a de la conscience professionnelle chez les fonctionnaires aussi. Tiens, y'en a même qui ont fait des études, qui en ont chié pour obtenir un concours et qui sont ecoeurés de lire des dicours comme le tien.
Pages: 1 [2] 3 4 5 ... 8   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 1.685 secondes avec 22 requêtes.

Google est passé ici 25 Septembre 2018 à 03:24
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.