Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
16 Octobre 2018 à 01:57
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Shin Angyo Onshi  (Lu 4483 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme Bilal
Cynois
Cygneur
****
Messages: 1 538
Âge : 33
Où : Bruxelles


Tête en l'air


« le: 10 Août 2006 à 02:21 »

Découvert sous peu, voila mon coup de coeur de cette semaine... depuis que j'ai laché les animes depuis quelques mois  p

Nom original : Shin Angyo Onshi

Série de 13 volumes au Japon (toujours en cours de prépublication mensuelle dans le Sunday GX) et 11 volumes en France chez Pika Edition. Le Nouvel Angyo Onshi est un manga, shōnen, de Youn In-Wan et de Yang Kyung-Il. Bien qu'il soit dessiné par des coréens, il est considéré comme un manga parce qu'il est édité au Japon.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Nouvel_Angyo_Onshi


Synopsis du film (seul support que j'ai vu pour l'instant)
 

Errant à travers le désert depuis des jours, un guerrier cinglant nommé Mun-Su, se retrouve perdue et incapable de poursuivre son chemin. Evanouie, il est sauvé par un jeune homme qui rêve de devenir un agent secret de Jushin, un grand pays en déclin. Le but de Mon-Ryong est de sauver sa fiancée, Chun Hyang, une "combattante née" qui est tenue en captivité par le diable "Lord Byonand".



Mais venu de nulle part, du sang commence à couler sur sa poitrine. Le voilà mortellement blessé par les "Salingers", une race cannibale du désert.



Par un élan de lucidité, Mun-Su réussit à convaincre ces créatures de se passer de sa vie en échange du corps appétissant de Mon-Ryong.
Bien que sceptique sur les motivations de Mon-Ryong, Mun-Su se met en route pour continuer sa mission que le jeune idéaliste décrivait. Accompagné par son armée fantôme, Mun-Su n'hésite pas à user de tout son pouvoir d'Angyo Onshi pour libérer Chun Hyang.




Après être retourné sur le lieu de mort de son amour défunt, elle prend la décision de devenir le garde du corps officiel de Mun-Su et ensemble ils partent en mission pour punir ceux qui déshonore Jushin et ses gloires originelles.




Source: http://www.angyoonshi.com/Descriptionfilm.php
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #1 le: 10 Août 2006 à 07:45 »

Je comprends rien à ton résumé... ^^;
Mention spéciale à la première ligne de ton post p
Hors ligne Antares
Cynoix
Cygneur
****
Messages: 2 060
Âge : 38
Où : no



« Répondre #2 le: 10 Août 2006 à 08:14 »


J'ai découvert ce film pas plus tard qu'hier et c'est vraiment excellent à tous les niveaux (animation, mise en scène, doublage... )
A déguster sans modération !  ^_^
Hors ligne Homme Damien
Cynéens
Talking Head
******
Messages: 10 557
Âge : 41
Où : Q6M7C


Torréfacteur en Chef des Autruches


« Répondre #3 le: 10 Août 2006 à 10:01 »

(J'en avais causé dans le W'art 8)

Le manga est bien mieux que le film, ce dernier nous laissant sur le carreau avec seulement l'adaptation des deux premiers volumes.

Des mêmes auteurs : Island (GC). Glauque, dark, adulte mais "inachevé"...

On en cause là-bas, et j'ai envie de faire du savage advert' niark)

D's© vil publicitaire
Hors ligne Homme Glazoubil
Cynoix
Cyntoqué
***
Messages: 686
Âge : 38
Où : Epinal - Nancy



WWW
« Répondre #4 le: 10 Août 2006 à 11:03 »

évidement, niveau histoire on fait aps le tour, mais l'animation scotche au siège et l'histoire est plutôt fidèle...
Hors ligne Homme Bilal
Cynois
Cygneur
****
Messages: 1 538
Âge : 33
Où : Bruxelles


Tête en l'air


« Répondre #5 le: 10 Août 2006 à 12:25 »

Je comprends rien à ton résumé... ^^;

Avec des noms coréens c'est tout de suite plus difficile à suivre p  mdr

Citation
Mention spéciale à la première ligne de ton post p

Je dis juste que c'est mon coup de coeur de la semaine, et que de toute façon je n'ai presque pas vu d'animes depuis quelques mois au moins...
Hors ligne Homme Nao
Cynao
Science sans musique de fond n'est que ruine de l'âme
***
Messages: 32 211
Âge : 43
Où : Paris Sud



WWW
« Répondre #6 le: 10 Août 2006 à 12:40 »

Avec des noms coréens c'est tout de suite plus difficile à suivre p  mdr
Il y a aussi que ton résumé, j'ai l'impression qu'il raconte tout le film...

Citation
Je dis juste que c'est mon coup de coeur de la semaine, et que de toute façon je n'ai presque pas vu d'animes depuis quelques mois au moins...
J'ai bien compris le sens, c'est la structure de la phrase qui est tordue... (deux "depuis" utilisés dans une même phrase ça le fait pas trop, quant au "sous peu" n'en parlons pas p)
Hors ligne Homme Bilal
Cynois
Cygneur
****
Messages: 1 538
Âge : 33
Où : Bruxelles


Tête en l'air


« Répondre #7 le: 10 Août 2006 à 12:55 »

Avec des noms coréens c'est tout de suite plus difficile à suivre p  mdr
Il y a aussi que ton résumé, j'ai l'impression qu'il raconte tout le film...

Non non juste les 25 premières minutes ^^


Citation
J'ai bien compris le sens, c'est la structure de la phrase qui est tordue... (deux "depuis" utilisés dans une même phrase ça le fait pas trop, quant au "sous peu" n'en parlons pas p)

Il était 2 heure du mat  sifflote C'est une excuse ?  mdr
Hors ligne Homme Bilal
Cynois
Cygneur
****
Messages: 1 538
Âge : 33
Où : Bruxelles


Tête en l'air


« Répondre #8 le: 15 Août 2006 à 14:45 »

J'ai récement lu les 11 premiers volumes du manga, et que dire ?
C'est mon manga papier préféré avec Hokuto No ken, les tomes se laissent lire sans lassitude, et c'est super prenant comme scénario )
Au début on a l'impression que c'est décousu, mais par la suite ça devient vraiment interessant )

Présentation du premier volume:


Le Nouvel Angyo Onshi, une des dernières nouveautés de Pika Edition, est l'oeuvre de deux coréens, Youn In-Wan au scénario et Yang Kyung-Il au dessin. Il s'agit toutefois bien d'un manga puisqu'il est publié par un éditeur japonais, la Shogakukan. Voyons voir de quoi il en retourne.



Le premier volume du Nouvel Angyo Onshi se compose de trois chapitres indépendants. Leur seul point commun est le personnage principal mais il n'y a pas de réelle continuité pour le moment. L'avantage de ce procédé est qu'il permet de bien mettre en place le contexte général du récit. A travers les trois lieux que nous décrivent les auteurs, on comprend bien la situation politique du pays, à savoir une absence d'autorité centrale, et les injustices permanentes dont souffre le peuple.
L'absence d'intrigue principale d'envergure est un procédé dont ont usé bien des mangas à leurs débuts (entre autres : Yû Yû Hakusho, Black Cat ou Silent Möbius). Passage obligé pour aider certaines séries à se trouver et à se lancer, ce procédé a cependant ses inconvénients. Manque d'intensité dramatique et suspense limité (car tenant sur un seul chapitre) contribuent à amoindrir l'intérêt du lecteur. Toutefois, le Nouvel Angyo Onshi pallie à cela avec des histoires de grande qualité. De plus, ce n'est que le premier volume et le titre pourrait bien se trouver une trame de longue haleine par la suite.



Les histoires du Nouvel Angyo Onshi sont inspirées du folklore et des légendes asiatiques, coréennes principalement. Elles sont à la fois simples et complexes. Simple, parce que l'intrigue de base l'est. Les auteurs la développent et l'explicitent énormément, jouant sur plusieurs points de vue.
Ils parviennent cependant toujours à nous surprendre avec des retournements de situation étonnants tout en restant plausibles. Et on se prend parfois à dire : "mais pourquoi je n'y avais pas pensé ?". Le premier chapitre avec son énorme coup de théâtre est d'ailleurs digne de rester dans les annales.
Outre cela, les histoires sont bien pensées, originales et prenantes. Elles sont riches en action et en émotion. Les aventures de l'Angyo Onshi sont l'occasion de scènes déchirantes parfois cruelles qui ne manqueront pas d'émouvoir le lecteur.



On ne dénote que deux personnages récurrents pour le moment, le deuxième apparaissant dès le deuxième chapitre. Ce faible nombre de personnages principaux permet de mieux les développer. On cerne bien mieux le héros, Mun-Su, à travers son comportement par rapport aux différents problèmes qu'il rencontre. Mun-Su, placé au centre du manga, n'est cependant pas surexposé. Les auteurs s'attardent également sur les personnages secondaires afin de donner consistance et crédibilité aux histoires.
Revenons un peu sur Mun-Su, personnage hors normes s'il en est. Cynique, borné, franc et pas toujours très tendre, il est un peu à l'opposé des héros auxquels nous sommes habitués. Avec en plus son problème respiratoire, qui le touche en cas d'efforts physiques, il s'éloigne encore plus des clichés et des personnages valeureux et surpuissants. Rassurez-vous, il a tout de même la carrure que se doit d'avoir un héros. Les apparences cachent un grand coeur, prêt à aider les démunis et luttant contre les injustices. Son ingéniosité et une certaine capacité à se défendre le sortiront de bien des mauvais pas. Mun-Su est un personnage au caractère bien affirmé, très humain et donc attachant. On en sait finalement encore assez peu sur lui (son passé notamment).


Les dessins du Nouvel Angyo Onshi sont une pure réussite. On peut dire que Yang Kyung-Il n'est pas un débutant. On lui connaît d'ailleurs Island (toujours avec Youn In-Wan au scénario), publié actuellement chez Génération Comics. Son style de dessin, original et affirmé, est un pur régal. Le dessinateur fait montre d'efforts permanents tant pour les personnages que pour les décors. Son graphisme est soigné, précis et riche en trames judicieusement appliquées. Les personnages sont très réussis. Yang Kyung-Il sait également y faire avec la mise en scène. Il nous offre des scènes d'action somptueuses.


   
Pour conclure, parlons un peu de la version française. Pika Edition signe encore une fois un sans-faute. Traduction solide, adaptation graphique de qualité, le manga est de plus très fidèle aux volumes originaux.



Le premier volume du Nouvel Angyo Onshi est donc une réussite indéniable à tout point de vue. Avec un graphisme et un scénario de grande qualité, les aventures de cet Angyo Onshi étonnant sont un vrai plaisir pour le lecteur. Cela offre de belles promesses pour la suite et pour le volume 2 sorti ces derniers jours.



http://www.nihon-fr.com/manga/manga/afficher/page-critiques/table-fiches/id-560/


Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.286 secondes avec 21 requêtes.

Google est passé ici 24 Septembre 2018 à 10:22
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.