Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
14 Novembre 2019 à 04:45
21/09 00:25
Nao
Le site > Choix final du portail
15/08 08:37
Lionel
Le site > Erreur sur le forum ?
30/07 18:01
Nao
Divers > Ici et pas ailleurs, on floode grave !
22/05 23:49
Nao
Musique > Concerts et spectacles intéressants
09/12 16:49
Ryō
PC & informatique > L'Opéra où Chrome l'Explorateur part en Safari chasser le Firefox
08/08 00:42
Nao
Anime (oeuvres) > Rebuild of Evangelion
22/09 16:02
Nao
Anime (oeuvres) > FullMetal Alchemist : 鋼の錬金術師
19/08 12:02
Nao
Anime > Plannings des prochains anime diffusés au Japon
31/07 17:04
Nao
Anime > Les vieilles séries de nos jeunes années...
30/07 13:45
subaru64
Manga > Kurosagi - The Black Swindler ~ Kuromaru & Takeshi Natsuhara
09/11 20:31
Jaimz
シナラムから日本へ > Topic unique Saint Seiya
04/09 15:51
yasei78
Cynarhum² > Un être s'éteint, un topic s'éveille...
31/08 22:03
Nao/Gilles
High tech > Jeux vidéo récents et historiques
29/08 13:50
yasei78
シナラムから日本へ > Partageons nos vieilles raretés du Japon...
03/08 16:48
Nao/Gilles
Foxprog > Troisième Rive
 

Je me disais bien...

J'ai oublié de donner mon verdict sur l'épisode 6 !

Le rythme est très bon, il y a cette scène fascinante avec Shaina au milieu de l'épisode (j'ai même réussi à outrepasser le fait que Mittsu no Aria soit "privé" du milieu du morceau, alors que c'est en plein dans cette scène que ça se passe), et quand on le regarde au rythme "normal" (c'est à dire sans faire Pause toutes les 3 secondes pour traduire les phrases ;-)), ça passe vraiment très bien... Par contre, en comparant avec le manga, il y a vraiment des coupes sévères au niveau des dialogues qui me paraissent abusives... Bon, c'est vrai, le rythme relativement "lent" des premiers épisodes ne peut plus être adopté puisqu'il reste deux tomes et demi à adapter en 7 épisodes (m'est avis que l'épisode 7 adaptera la deuxième moitié du tome 21 et qu'on va faire l'impasse sur beaucoup de scènes !), mais si j'avais été chargé d'adapter ce passage du manga en anime, j'aurais choisi de couper dans les scènes d'action plutôt que dans les scènes "fortes" entre Dohko et Shiryû... C'est amusant aussi, il y a toujours ce "respect" entre Shion et Dohko qui n'était pas toujours présent dans le manga mais qui était souvent conservé dans l'anime grâce à Michiko Yokote, et ici, dans l'épisode 6, j'ai pu constater dans la première moitié de l'épisode que Fujii coupait quelques textes un peu "méchants" de Shion (enfin, de mémoire), alors que dans la deuxième moitié il n'hésite pas à les laisser... Ce qui donne l'impression que Shion s'énerve de plus en plus, et perd complètement son calme. C'est un peu vrai au vu des événements, et je n'arrive pas à décider si ce parti-pris me plaît ou pas.
Au final donc, un très bon épisode, mais un peu gâché par quelques erreurs du dialoguiste et/ou du storyboarder.

Pour les intéressés, pour l'instant mon épisode préféré reste le 3 (principalement pour son prologue), talonné de près par le 4, ensuite je mettrais les 5 et 6 au même niveau, et enfin le 2 puis le 1. Le premier épisode est le seul, avec le recul, à me laisser relativement de marbre, même s'il a également ses moments forts : le rêve de Saori au début (wah !), et la "disparition" de Seiya. Mais le côté "ouuuuh je suis un méchant monsieur, et je me cache dans un linceul parce que sinon on va me reconnaître, mais qui suis-je, ah ah mystère !", ça me laisse vraiment froid, quand on sait qu'il faut attendre la fin du deuxième épisode pour découvrir qu'il s'agit... d'un personnage qu'on n'a jamais vu auparavant. Comme en plus on avait à peu près tous lu le manga, c'était d'autant plus lourd de devoir attendre... A propos de Shion, j'ai remarqué un plan dans l'épisode 6 où, de loin, on voyait sa longue chevelure "tenir" en arrière, comme flottant dans les airs, sauf qu'elle ne bougeait pas d'un poil. Un peu comme une coiffure à la Son Gokû, mais trois fois plus longue. Je n'ai pu réprimer un grand sourire... Il faudra qu'il nous donne la marque de son gel coiffant ;-) (et aussi de sa teinture pour cheveux, tant qu'on y est !)

On est vite accro...

Bouh... >_<
C'est désespérant, je viens de faire la tournée des sites japonais, et je n'ai trouvé aucune info neuve sur Hadès...
Je vais pleurer dans mon coin et ensuite dodo. ;_;

Bilan sur 6 épisodes...

Hmm, encore quelques contretemps qui m'ont empêché de regarder l'épisode 6 avant maintenant...
Bon, je confirme, il est également très très bien.

Je ne lui trouve qu'un seul défaut, une seule fausse note je dirais plutôt : on entend de nouveau la musique Mittsu no Aria (le même air que dans la scène "majeure" de l'épisode 4, soit juste deux épisodes avant, mais en soi ça ne me dérange pas parce que c'est un des plus beaux morceaux de Yokoyama), mais cette fois-ci elle est raccourcie en plein milieu. Bon, c'est sans doute mieux que d'avoir la fin coupée, mais ça fait quand même toujours un choc... Sinon, tout le reste était parfaitement mené, à la seconde près, au millimètre près. Le dernier plan avec un Shiryû étalé par terre et abasourdi m'a rappelé un élément important de mon facteur de plaisir devant ces OAV : ceux qui les font connaissent l'esprit Saint Seiya, plus exactement celui de la série TV, mieux que Kurumada, et modifient les dialogues et les actions de manière à être plus proche de cet état d'esprit. Difficile à expliquer... Disons qu'il faut se faire sa propre idée.
Ah, oui, un autre détail qui ne m'a pas trop plu : la voix de Dohko est finalement assez bateau... Je préférais la version vieille. Je suis extrêmement triste de savoir qu'on ne l'entendra plus jamais sur la série... Snif !

Dernier point : après 6 épisodes, on a vraiment un début de série (essayez de regarder les six d'affilée, tiens ! Deux heures d'animation non stop, youplà !) qui tient franchement la route comparé à un Poséidon par exemple. Niveau émotion, les six premiers Poséidon ne proposent pas grand-chose... Je me risquerai même à dire : rien du tout. Ce n'est qu'à son septième épisode (Kaza) que cette saison prend son envol en beauté, mais pour retomber peu après. Disons que sur Hadès nous n'avons pas pour l'instant eu d'épisode "culte de bout en bout" comme celui de Kaza (disons que celui de Kaza accumule plusieurs scènes fortes), mais le nombre de scènes fortes dans les six premiers épisodes de Hadès se situe dans une très bonne moyenne. Je me souviens qu'après avoir découvert Asgard à la télé vers 1990, enfin à la première diffusion quoi, j'étais d'abord enthousiasmé de retrouver mes chevaliers en forme, puis de voir de magnifiques décors, et enfin mon enthousiasme est retombé à cause des premiers combats qui n'étaient pas "monumentaux". Dix ans plus tard j'ai changé d'avis sur le combat contre Thor, et sur la totalité de la saison en général (à part le combat contre Albérich qui est l'un des plus faibles de la série). Pour ma part je suis complètement emballé par Hadès. Tout le monde n'est pas de mon avis. Eh bien je pense que ceux qui ont pu garder leur âme d'enfant, leur innocence, leur naïveté, ceux qui ne cherchent pas à voir à travers les rouages de la fabrication de l'oeuvre, finiront un jour par accepter cette série dans la saga Saint Seiya, et à lui donner une place d'honneur.

Vivement la suite.

Verdict sur l'épisode 5

Wahh ! Scène de la paume de la main du Bouddha... Musique tirée de la scène où Seiya pointe sa flèche vers Abel ! Je ne me souviens pas l'avoir entendue une seule fois dans la série TV... Excellent ! Moins bien par contre, la façon dont la musique est coupée à la fin...

Ca passe bien, mais quand on connaît l'original, on sait qu'on a râté le meilleur... ^^; D'autres bons points : l'animation des mains (juste après la scène du Bouddha) est flippante, et Aiolia, qu'on entend juste après, est bien doublé par Hideyuki Tanaka. Enfin, Shaka est bien doublé par Yûji Mitsuya, comme précédemment annoncé. L'épisode se termine très exactement à la fin de la page 41 du manga. Verdict : pas vraiment de "scène émotion" cette fois-ci, mais l'ensemble est très diversifié, il y en a pour tous les goûts. On remarque juste cette constante des illusions depuis l'épisode 4, mais c'est la même chose dans le manga. Bon, je retourne au boulot !! (C'est assez costaud, je dirais que la moitié des textes sont originaux et l'autre moitié n'est pas fidèle au mot près au manga, mais je vais faire de mon mieux pour travailler à l'oreille...)

Il est trognon

Le réveil de Seiya... Trop craquant !! Il a un regard d'enfant en parlant avec Shiryû. Il est tout content d'apprendre qu'Ikki est parmi eux, puis s'étonne de ne pas le voir dans les environs ! Vous verriez son petit air étonné, avec les yeux grands ouverts... Rhalàlà... Je crois que je n'avais pas souri devant une expression de Seiya depuis l'époque des Chevaliers d'Argent, c'est pour dire.
Pages: « suivante 1 [2] 3 précédente »


 
Page générée en 0.485 secondes avec 20 requêtes.

Google est passé ici 08 Août 2019 à 03:43
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.