Cyna  
*
 
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
224 944 Messages dans 1 873 Topics par 582 Membres. Dernier membre: wakabayashy
Voir les plus récents messages du forum.
 
   Accueil   Aide Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous  
20 Octobre 2017 à 21:35
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Topic: Orwellothon  (Lu 11573 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce Topic.
Hors ligne Homme DC
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 1 044
Âge : 34
Où : Eragny-sur-Oise



« le: 30 Mai 2009 à 18:07 »

Je pense que ça vaut le coup de créer un topic pour ça.

L'initiative vient du forum de Canard PC.

En gros, il s'agit de réagir pour montrer les dangers et dérives liés à HADOPI ainsi qu'à LOPPSI.

Voici le premier post du topic (j'ai mis en gras l'action qui est en préparation) :
Citation de: Wazatiste
Chers citoyens, députés, sénateurs;



Si nous vous écrivons, c'est pour vous faire part de nos inquiétudes et de notre projet.

Quelles inquiétudes ? Après une loi HADOPI passée (permettant entre autres à des organismes privés de surveiller les connexions des internautes, donnant à une entité administrative plus de pouvoirs qu'un juge n'en a jamais eu, décidant de la coupure de la connexion d'un individu sur la base de "soupçons" trop facilement falsifiable et sans recourt avant que la sanction soit effective...), voici déjà poindre un autre projet de loi liberticide: LOPPSI (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure).

Ce projet de loi, fourre-tout juridique, cherche à lutter contre le terrorisme, l’immigration clandestine, la captation de données numériques à distance (article 23), les fichiers d’analyse sérielle (article 10), le filtrage des contenus à caractère pédo-pornographique par les FAI - fournisseurs d'accès internet - (article 4). Pour cela, les forces de l'ordre pourront infiltrer, sans besoin d'en référer à un juge, l'ordinateur de n'importe qui sur suspicion de terrorisme, pédophilie, meurtre, torture, trafic d’armes et de stupéfiants, enlèvement, séquestration, proxénétisme, extorsion, fausse monnaie, blanchiment et aide à l’entrée et séjour d’un étranger. Le tout sans preuve et sans enquête judiciaire, reléguant ces infractions au même niveau qu'un stationnement gênant.
De même, les FAI devront interdire l'accès à certains sites web sur le principe de la lutte pédo-pornographique.
Rajoutons à cette liste la création d'un super fichier du nom de "Périclès" qui pourra effectuer des recoupements entre les différents fichiers judiciaires (Stic, Judex, etc) toujours dans la lutte contre les divers types de cybercriminalité.


Donnez moi six lignes ecrites par l'homme le plus honnête de la terre et j'y trouverai de quoi le faire pendre. Cardinal de Richelieu.
Dans le fond, il n'y a pas lieu de s'affoler me direz-vous: "si vous êtes innocent, vous n'avez rien à craindre". Mais comment ne peut-on pas voir les très, trop nombreuses dérives pouvant en découler ?
Puisqu'il n'y aura aucun contrôle judiciaire, pourquoi les forces de l'ordre ne peuvent-elles pas "contrôler" n'importe quel ordinateur tel un contrôle d'identité ? Pourquoi le contenu d'un ordinateur ne peut-il pas relever de la vie privée ?
Un groupe de réflexion administratif obscur décidera de ce qui est accessible aux internautes de ce qui ne l'est pas. Pourquoi ne décideraient-ils pas à un moment d'interdire l'accès aux sites "gênants" moralement (exemple bête: la page wikipedia anglaise du groupe Scorpions a subi une censure de la part du gouvernement anglais pour une simple pochette d'album...) ? Pourquoi ne bloqueraient-ils pas l'accès à des sites "gênants" politiquement (opposants, journalisme, etc...) ?
Pourquoi ce regroupement de toutes les informations d'un individu, tel que sera Périclès (numéros de cartes grises, de permis de conduire, de puces de téléphones portables (IMEI), factures diverses, etc...) n'est pas contrôler plus explicitement au niveau des usages et des accès de façon rigide et gravée dans le marbre de la Loi ?


Nous n'avons rien à cacher. Nous ne sommes ni des "pirates", ni des "hackeurs", ni de quelconques marginaux. Nous sommes employés, cadres, banquiers, informaticiens, commerçants, agents des forces de l'ordre, routiers, étudiants; Nous sommes vos voisins, vos collègues, vos amis, votre famille. Nous ne voulons tout simplement pas avoir une entité surveillant nos faits et gestes, décidant de ce qui est "bon" pour nous et ce qui ne l'est pas.
La lutte contre la cybercriminalité est une bonne chose en soi mais elle devrait être extrêmement encadrée de manière à ne pas restreindre injustement la liberté individuelle.


C'est pour rappeler ce danger omniprésent de dérives totalitaires que nous lançons "l'Orwellothon". Nous voulons récupérer 1984 exemplaires du livre éponyme de George Orwell, chef-d'œuvre de littérature dépeignant une société où tout est contrôlé par l'État "pour le bien du citoyen", en envoyer symboliquement quelques exemplaires à l'Élysée, en distribuer à chaque député de l'hémicycle du Palais Bourbon et distribuer les exemplaires restants afin qu'un maximum de personnes réalisent le danger planant au-dessus de nos têtes, que nos législateurs prennent conscience de l'enjeu que représente ce projet de loi et pourquoi il faut y prêter une attention toute particulière.



Nous ne voulons pas que plus tard nos enfants nous demandent pourquoi nous n'avons rien fait tant qu'il en était encore temps; C'est pourquoi nous agissons. « Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d'Internet, bien qu'elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m'inquiète. Je redoute que dans 10 ou 15 ans elle vienne me voir et me demande : “Papa, où étais-tu quand ils ont supprimé la liberté de la presse sur Internet ?” » - Mike Godwin-Avocat américain.

Rejoignez-nous.


Bien à vous,
Les membres de l'Orwellothon.


Celui qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour obtenir un peu plus de sécurité incertaine ne mérite vraiment ni l'une ni l'autre.

Benjamin Franklin.


Le lien du topic en question.


Voilà, si certains d'entre vous veulent participer, n'hésitez pas à vous manifester  ;)


PS : Une maquette du flyer qu'ils prévoient de faire :
Hors ligne Homme DC
Cynéens
Cyntoqué
***
Messages: 1 044
Âge : 34
Où : Eragny-sur-Oise



« Répondre #1 le: 01 Juin 2009 à 13:58 »

Aucune réaction ?
Hors ligne Homme bleu nuit
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 2 073
Âge : 35
Où : brive-Limoges


voilà un bon temps pour un bombardement


WWW
« Répondre #2 le: 01 Juin 2009 à 19:08 »

Poster celà ne week end de la pentecôte et tu t'attendais à des réponses au taquet ? ;)

On pointe du doigt les mêmes choses avec pertinence et désarroi. Nous vivons une triste époque liberticite et toute initiative essayant une "prise de conscience" citoyenne ne peut qu'être bonne.

On peut aussi se réunir autour d'histoires (nouvelles) racontant les effets, avec humour ou tragédie, des différentes lois sur l'Internet.
Ce serait plus intéressant que 1984 bouquins de 1984... Qui seront impossibles à distribuer puisque nos chers parlementaires sont plus "ailleurs" que dans l'hémicycle ou en permanence.


Hors ligne Homme subaru64
Cynéens
Cygneur
****
Messages: 1 987
Âge : 45
Où : Pau



« Répondre #3 le: 02 Juin 2009 à 10:14 »

Excellente initiative !!!!
Hors ligne Homme Ryō
Cyborgs
Cygneur
**
Messages: 3 867
Âge : 41
Où : Kreiz Breizh! Mais alors, tu peux pas faire plus Kreiz!


C'est du roots, man, roots qu'il nous faut!


WWW
« Répondre #4 le: 03 Juin 2009 à 12:11 »

Ah pas con, j'ai hate d'en voir les suites
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
 

Page générée en 0.456 secondes avec 17 requêtes.

Google est passé ici 15 Septembre 2017 à 11:12
Cynarhum | Propulsé par SMF 2.0 Beta 1.1.
© 2005, Simple Machines LLC. Tous droits réservés.